Rêve : VOL - l'envol

Préambule

Depuis Icare, et bien avant lui, les hommes ont "rêvé" - aspiré - de voler, de planer, de se sentir légers, de quitter la terre ferme pour rejoindre les Cieux. Voler, c'est se dégager des contraintes des lois de la pesanteur, c'est dépasser les limites de la condition humaine, c'est aller vers le haut, c'est tendre au Divin. vol-envol-Slinkachu

Toute personne qui connaît une situation d'enfermement physique ou psychologique dans la vie éveillée, prison, hôpital, lnternat, pression d'un tiers, humiliations ou interdits puissants, et qui reçoit des rêves d'envol, peut être assurée de sa libération. Celle-ci est d'autant plus rapide si l'enfermement est un enfermement physique. Car la mise sous tutelle du psychique est plus abstraite pour la victime, et le temps qu'elle réalise qu'elle subit une domination extérieure est généralement assez long. Elle doit apprendre à puiser dans ses ressources intérieures qu'elle possède mais qu'elle n'a jamais exploitées avant de pouvoir prendre son envol.

Pour celui qui est de nature irréaliste et qui préfère rêver la vie que la vivre, une mise en garde s'impose. L'envol ou le vol le conforte dans ses mirages, ses faux espoirs, ou entretient son penchant à croire qu'il est supérieur aux autres. La chute est souvent dure ! Il n'est pas toujours nécessaire de voler soi-même en songe pour comprendre les suggestions du subconscient: oser, entreprendre, s'affranchir. Regarder un oiseau en plein vol, un avion dans les airs, ou voir simplement des feuilles qui volent, sont autant d'invitations à s'extraire d'un contexte de vie insatisfaisant ou un avertissement sur des contraintes à venir.

©Slinkachu

CIEL   AILES   VERTICALITÉ   LÉGÈRETÉ   ATTERRIR

Interprétations

feuille Un avion, ou tout engin, qui vole : - AVION -

feuille Un oiseau voler : - OISEAU - Il figure ses aspirations spirituelles, ses aspirations au changement, son désir d'accéder à une autre dimension. On manque encore de confiance en soi pour oser se lancer dans l'aventure. Une succession de petits évènements vient élargir son espace actuel.

> Quand l'oiseau plane, il revient à chacun de faire le premier pas, de prendre les décisions qui s'imposent pour acquérir sa liberté.

feuille Avoir la sensation de voler : Très fréquente dans les songes, cette sensation se vit encore plus souvent en séance d'Hyperventilation. Après quelques jours euphoriques, on met tout en oeuvre pour que son quotidien subisse des transformations de fond afin d'être plus libre, en éloignant les exigences d'autrui et les charges qui appartiennent aux autres et qui freinent inutilement. Des opportunités se présentent pour faciliter la tâche, mais les orientations que l'on prend vont souvent à l'encontre de l'assentiment de son entourage immédiat.

> Quand, par nature, on est porté sur les choses irréalisables, que l'on privilégie l'illusoire à la réalité jugée trop terne pour soi, alors voler ou avoir la sensation de voler conforte les chimères et on n'arrive à rien!

Le paysage survolé est à retenir car il définit une globalité, un contexte de vie large et accessible qui donne quelques renseignements utiles sur sa voie à long terme. Ils sont précieux, car dans la vie courante, on n'a qu'une connaissance partielle de ce à quoi on peut prétendre.
Il est préférable de survoler des montagnes, qui promettent l'accession à des postes importants dans le professionnel ou à une situation de vie meilleure, que survoler des villes. Le paysage de montagne symbolise la connaissance, la puissance ou le pouvoir, la sagesse, et la facilité dans les entreprises. La villevue de haut figure les inquiétudes, les tourments, les agitations, la confusion, l'instabilité, lorsqu'elle est vue de haut seulement.

Al-Nâboulsi donne des précisions selon les différentes façons dont on s'est vu voler. Je les présente succinctement ci-dessous, avec quelques arrangements car j'ai tenu compte de contextes que j'ai pu vérifier :

feuille Voler avec des ailes : On ressent le besoin de voyager, de bouger, de voir autre chose. Forte probabilité d'un voyage à moyen terme en relation avec ses centres d'intérêts. -> - AILES -

feuille Voler sans ailes : C'est l'annonce d'un passage de plan de vie à un autre, plus intéressant généralement, à quelques exceptions près. On est en passe de découvrir de nouvelles choses, on entame de nouvelles activités, on rencontre des personnes qui nous enrichissent intellectuellement. Grande réussite, surtout quand on s'est élevé verticalement pour voler réellement ensuite.

> Faire du sur-place est le signe d'une résistance à la remise en question de ses principes. Les satisfactions se mesurent à proportion de la hauteur que l'on a atteint.

feuille Voler sur le dos :... c'est-à-dire avoir conscience que l'on est allongé, avertit d'un voyage agréable, un déplacement épanouissant.

> Quand c'est un Autre qui vole dans cette position, c'est un renseignement sur sa propre nature, inactive, paresseuse, négligente dans ses affaires.

feuille Voler de sa maison pour aller dans celle d'un autre : Pour une femme et qu'elle vole jusqu'à celle d'un homme, le présage est favorable au mariage, ou dit autrement, pour nos époques actuelles, favorable aux rencontres sentimentales durables.

> Pour un homme et qu'il aille jusqu'à la maison d'une femme par les airs, c'est l'indication qu'il peut trouver l'âme sœur.

feuille Voler d'une maison en direction d'une maison inconnue : Présage funeste, la maison inconnue représentant la dernière demeure, il signifie, parfois, le décès.

feuille Sortir d'un lieu en volant par une lucarne ou une fenêtre : On s'échappe de ses conditions de vie sans crier gare. Fuite ou fugue, on quitte une situation sans se préoccuper des conséquences. Rupture avec des proches, éloignement volontaire.

> Dans quelques cas, c'est l'indication que l'on aspire à effacer une partie de son passé, le plus préjudiciable évidemment.

feuille Voler d'un pays à un autre ou d'une région à une autre  : On est assuré de connaître de grandes joies, de recevoir les honneurs au regard de son mérite. Chance, épanouissement.

feuille Voler avec aisance, en ayant le contrôle de son vol : Plus le vol est équilibré, plus la réussite est acquise. Toutes les entreprises aboutissent avec un effort minima. Chance, joie, réussite, succès !

feuille Voler et se voir atterrir : Quand on a atterri dans un endroit moins agréable que celui d'où l'on a décollé, on risque de perdre bien des choses agréables qui fondaient sa vie éveillée. -> - ATTERRIR -
> Inversement, atterrir dans un endroit très agréable et plus beau ou plus confortable que le lieu du décollage, alors la réussite est là. Le lieu de l'atterrissage représente l'aboutissement des démarches, des projets, des initiatives. Ce qui fait qu'atterrir sur quelque chose qui correspond à ses attentes, on l'obtient ! Par exemple atterrir sur le toit d'une maison dit qu'il y a de fortes probabiltés pour acquérir une résidence; atterrir sur l'eau, la mer, l'océan, on obtient de nombreuses richesses matérielles et/ou spirituelles car l'eau, la mer, l'océan se rattachent symboliquement aux richesses matérielles et/ou spirituelles.

feuille Voler mais chuter : - ATTERRIR - On va devoir être patient avant de pouvoir se libérer de ses chaînes. Les conditions de la chute renseignent sur qui, ou quoi, interdit de vivre selon ses aspirations. A méditer !
> Dans quelques cas, on est en passe de quitter une belle situation.

feuille Vouloir prendre son envol : (au sens figuré) ... - AFFRANCHI - Dénonce une soumission d'un tiers ou d'un groupe, souligne le besoin urgent d'oeuvrer à son autonomie et sa liberté. C'est un début qui marque une prise de conscience sur les limites que l'on vit au quotidien.

feuille Des feuilles qui volent : - FEUILLE -

gland

CIEL AILES   VERTICALITÉ   LÉGÈRETÉ   ATTERRIR