E.M.C. - Hyperventilation

Qu'est-ce?

On appelle "état modifié de conscience"  - E.M.C. - tout état de l'être ayant franchi un cap de perceptions par rapport à celles de l'état ordinaire de conscience.

Tout être vivant - mis à part quelques exceptions chez certains animaux - se retrouve, à un moment donné, dans un état modifié de conscience. C'est l'état qui est modifié, pas la conscience !…
Le rêve ou le songe est l'état modifié de conscience le plus connu et admis comme un des fonctionnements naturel et normal du cerveau. La technique d'Hyperventilation, connue aussi sous le nom de rebirth, nous vient de Léonard Orr.
Elle s'est intégrée parmi les thérapies qui englobent les dimensions corporelles, émotives et spirituelles de l'être dans la compréhension thérapeutique. En France, elle a été importé en France par Jacques de Panafieu qui l'a adaptée à notre culture.

 Nota Bene : Pour rappel, le cerveau gauche est utilisé pour la logique, les sciences, le langage,… Le cerveau droit est le lieu de la créativité, de l'intuition, la métaphysique, l’estimation et de l'évaluation de ce que l'on ose enteprendre.
Le résumé amusant est:
"j'aime à droite, je pense à gauche!"

APPRENDRE À RESPIRER : Ma 1ère Séance
 

 

La respiration quand elle est soutenue et accélérée jusqu'à ce qu'il y ait HYPER-ventilation fait basculer dans un État Modifié de Conscience. La montée est le cap de l'Hyperventilation,  la descente est le cap de l'Hypo-ventilation, le retour. C'est au pic de l'hyperventilation que le rappel a soi a lieu.
Cette technique de respiration a l'avantage d'accélérer le processus en confrontant directement le pratiquant avec ce qui est essentiel pour lui.

gland

Que se passe-t-il pendant la séance ?


    • Au commencement, le corps s'allège des blocages physiques, des noeuds, il respire, lui aussi, car l'air peut circuler dans les endroits habituellement verrouillés.
L'attention portée sur soi n'est plus issue d'une réflexion mentale ou d'une recherche d'explications, mais d'un ressenti intense, évident, et qui a été vécu au cours de l'H.V.. On peut alors corriger plus aisément sa posture et veiller à la détente corporelle.

    • Ensuite, et le plus souvent c'est simultané, il y a détente du mental. On baisse sa garde avec bonheur et on différencie immédiatement les petits riens de l'existence de ce qui est fondamental pour pouvoir avoir le dessus sur sa ou ses souffrance(s). Ceci se produit dans la phase d'hyperventilation.

    • Enfin, on entre dans la phase d'Hypo-ventilation. Tout devient plus calme, serein, dans un ailleurs qui n'appartient qu'à soi.

Ceci est un résumé de ce qui se produit lors d'une séance. Car tout changement, même souhaité, pour accéder au bien-être est craint. Le pratiquant passe par une étape plus ou moins confortable où il se sent tiré à hue et à dia entre son aspiration à vivre sereinement et ses anciens mécanismes qui le maintiennent dans l'inconfort.

Jacques de Panafieu, auteur de "La Rebirth-Thérapie",col. la psychologie dynamique - ed. Retz, ironise gentiment à ce sujet : "La peur du changement caractérise la culture française contrairement à la culture américaine. (.....) Les citoyens helvétiques, pourtant réputés et conservateurs font preuve de plus de confiance et d'élan que les français.(.....)
Quoi de plus inquiétant que le bien être ?....se sentir bien. Cela ne présage rien de bon.
La souffrance, elle, n'est jamais mise en question. Elle toujours "normale"(.....)
Alors que le bien-être est suspect : beaucoup s'interrogent non seulement sur sa légitimité, mais même sur sa réalité."

C'est pourquoi avant d'entamer des séances de respiration consciente, hyperventilation ou rebirth, il est très important de définir avec le futur pratiquant la motivation de sa demande et de sa venue.
 

 
 


APPRENDRE À RESPIRER : Ma 1ère Séance