Mythes - Symboles

narcisse

Grâce aux références mythiques, le rêveur voit son chemin en cinémascope.
Au positif, l'identification lui sert de tremplin pour oser vivre, au négatif, c'est une alerte sur sa propension à fuir SA réalité.

Rappel: Tout ce que l'on croit être des rêves n'est pas interprétable. Qu'entend-on par "tout ce que l'on croit être des rêves" ? Le cerveau, au début du sommeil, reçoit des flux d'images que l'on appelle "images hypnagogiques", que beaucoup confondent avec un songe alors qu'elles se sont que le reflet des tracasseries personnelles, des activités naturelles du corps, fatigue, dérèglement ponctuel, digestion,... Ils peuvent être aussi en résonance avec un environnement agité, bruits extérieurs, soucis, conflits.

Ces images sont laissés de côté et nous ne retenons pour l'interprétation que le rêve-songe lui-même catégorisé en différents genres.

 Dans l'un et l'autre cas, le mythe rappelle au rêveur qu'il évolue dans un contexte qui dépasse son champ d'expériences connus et que sa réalisation a une portée plus vaste que sa satisfaction immédiane.  

Atlas
Le symbole est langage
Patrimoine culturel commun à tous les peuples, il a une double fonction : il frappe l'esprit pour déclencher un processus de réflexion tout en s'offrant à l'homme pour qu'il projette son ressenti. Dans les rêves, le symbole fait également office de tampon et prépare l'esprit à recevoir des informations essentielles pour le rêveur.

Retour aux explications sur le Rêve