Rêve : TUNNEL

Préambule

Au cours d'H.V., il est fréquent que le pratiquant fasse l'expérience du tunnel. Il réalise assez vite que le tunnel est associé au passage étroit que l'on franchit à la naissance. Ce revécu symbolique est légèrement angoissant, mais la perspective de l'issue, de la libération est extatique.
Pour quelques personnes, les traumas révélés méritent une attention toute particulière. Le tunnel figure effectivement le passage, l'entre-deux mondes, la phase intermédiaire entre un avant et un après.

tunnel metro

©Cyril Edward Power - 1872-1951

Se retrouver dans un tunnel dans un état modifié de conscience, rêve ou H.V., est éprouvant, car on sait que l'on est dans l'incapacité d'intervenir sur les circonstances extérieures, qu'on ne peut que subir son état et continuer à aller de l'avant, sans retour arrière possible.
Il n'y a pas d'autre choix que d'avancer dans le tunnel, on ne peut ni reculer ni aller de côté, et rester à l'intérieur est suicidaire, donc… Avancer, avancer, même en tâtonnant, en rampant, en glissant, peu importe, mais la loi de la vie dit d'avancer.
En songe, le tunnel prévient d'une phase transitoire peu agréable à vivre, car elle remet d'actualité d'anciens problèmes que l'on croyait avoir résolus pour toujours, alors qu'ils n'étaient qu'enfouis. Il marque le temps où les anciennes peurs rejaillissent à la surface avec de nouvelles perus qui émergent d'elles-mêmes. Il correspond à un sas, passage nécessaire entre deux époques très différentes de l'une de l'autre. C'est pourquoi l'intéressé, bien que conscient que cette instabilité n'est que provisoire, ne peut s'empêcher de douter, de s'inquiéter pour l'avenir. Et effectivement, quand on se retrouve dans un tunnel, et plus encore quand on le creuse, on accumule les calamités, les déceptions et les chagrins, pendant un temps.

GALERIE   LABYRINTHE   COULOIR   PASSAGE  SOUTERRAIN

Interprétations

tunnel cerf feuille Un tunnel dans lequel on se sent à l'aise : Période d'entre-deux, pas trop pénible, mais cela n'empêche pas quelques appréhensions. Bonne occasion de combattre ses peurs, et ses angoisses sur les petits riens de la vie.

feuille Étroit mais propre : Il va falloir être patient, très patient. Le seul avantage est que l'on conserve l'illusion qu'on a encore la possibilité de faire des choix ou de prendre des décisions. On reçoit un peu de soutien de tiers, et on profite de quelques circonstances favorables.
Les conditions de vie vont aller en s'améliorant.

©Dmitry Maximov alias Tebe Interesno

feuille Trop étroit, on doit courber l'échine, ramper : Plus on est à l'étroit, mieux on apprécie la libération, une fois sorti. Possible qu'on soit en train de réaliser que sa propre vie est étriquée, et si oui, on accède, dans un futur proche, à un mieux vivre, une meilleure qualité de vie. Favorable à l'épanouissement personnel pour celui qui a tiré toutes les leçons, sévères mais bénéfiques, de cette période.

feuille Très sale, avec des rats, des ordures, de mauvaises odeurs : Phase délicate, pour ne pas dire périlleuse. Des évènements extérieurs proche du dramatique vont bouleverser la quiétude de son quotidien. Grands chamboulements, avec le risque de stagner dans des difficultés extrêmes sans pouvoir agir dans un sens ou un autre. On est éprouvé psychologiquement et on doit subir sans broncher, l'hypocrisie, la fausseté dans les relations, le vol, la spoliation, et autres désagréments. La lutte se fait seul, et on doit garder à l'esprit qu'au bout de tout tunnel attend la Lumière !

tunnel monde souterrain feuille Un tunnel qui conduit à souterrain : - SOUTERRAIN - PRISON - USINE - MINE - Que se passe-t-il dans le monde du dessous ? Ce sont les activités, l'accès, facile ou compliqué, qui donnent des renseignements utiles à l'interprétation.
> Quand on a vu ou su ce qui s'y passait, on découvre un secret dans la vie éveillée, sous peu.

feuille Un tunnel pour la circulation : Dans la mesure où l'on croise d'autres véhicules, c'est la preuve que le tunnel a bien une entrée et une sortie.

Data center dans les champignonnières
du pays de Saumur - France

La peur est moins forte que dans les autres scénarios, mais la période est tout aussi terne, et les humeurs sont variables et chagrines. Son sentiment d'incertitude persistante nuit aux relations.

feuille Dont on ne voit pas le bout : La phase transitoire entre deux époques de son existence va être longue, très longue, trop longue à son goût. On a peur de ne pas en voir la fin. IMais si le tunnel est propre, qu'il ne se passe aucun incident particulier, on en profite pour faire un bilan de son passé afin de mieux préparer son futur.

feuille On aperçoit de la lumière ou le jour : On arrive pratiquement à la fin de ses épreuves, des souffrances physiques ou morales. C'est la fin de l'attente, de la réclusion, de la solitude. On est en passe de retrouver la vie, la vraie vie vivante, avec ses satisfactions, ses joies, ses agréments, sa douceur.

 

Al-Nâboulsi précise que le souterrain, les galeries, ou le tunnel, représente le complot, commis ou subi.

gland

GALERIE   LABYRINTHE   COULOIR   PASSAGE