Rêve : TRAIN

Préambule

"Tchou-tchou-" siffle la loco... qui part ou arrive. Machine à vapeur tractant une cohorte de wagons, la locomotive et son train matérialisent un tournant majeur dans l'histoire des sociétés et de l'individu. train

Dès la Révolution Industrielle, le train s'est imposé dans le quotidien des hommes, pour des raisons pratiques évidentes et s'est aussi imposé comme représentation symbolique dans l'imaginaire de tout individu, par voie de conséquence dans l'imaginaire collectif. Car, en effet, l'individu, bien qu'il soit spécifique et particulier par rapport à un autre, n'évolue qu'en fonction des autres d'où le concept de trame pour figurer l'existence, figurer le plan préétabli étant donné qu'il est issu d'une contrée, d'une famille, d'une culture, qu'il représente un genre, fille ou garçon, une race, noire, jaune, blanche, etc.

gland

Lone Ranger

GARE   WAGON   RAILS   QUAI   LOCOMOTIVE  DÉPART     VOYAGEURS

Ainsi et symboliquement la voie ferrée image la trame de la destinée et le train, avec sa locomotive et ses wagons , illustre les conditions de vie, le contexte dans lequel l'être évolue et enfin, illustre l'être lui-même et ses objectifs.
L'individu, l'être, est contraint d'accepter et de reconnaître que son individualité est de fait limitée puisqu'il y a une nécessaire interaction avec autrui et le contexte extérieur. C'est par le train de ses songes qu'il le réalise: on n'est jamais seul dans un train, c'est un moyen de locomotion destiné à servir le collectif. Il y rassemble des gens, certes très différents des uns et des autres et qui ne se connaissent pas, mais qui ont tous un objectif commun: aller d'un d'un point à un autre.
trains exception

Trains de légende

Ils ont décidé sans se concerter de se rendre à un même lieu (gare d'arrivée) en partant d'un même autre lieu (gare de départ).
Le train dans son ensemble évoque autant le déroulement de la vie que le tissage de la destinée signifiée par le réseau du chemin de fer fait de rails, de croisements et d'entrecroisements. Il appartient aux symboles dits de substitution et en cela il a remplacé le dragon ; dans les rêves. Dans la vie, il a allègrement remplacé le cheval et la diligence.

Interprétations

train-memoirefeuille Le train dans son ensemble : Est en relation avec les grands tournants de l'existence, avec l'abandon d'un pan de vie, de ses habitudes, de ses routines, pour entrer pleinement dans une nouvelle période.
Il y a bien avec ce passage obligé une réadaptation à de nouveaux repères, de nouveaux fonctionnements, qui se profile. Il prévient dans le même temps d'un renouvellement de ses modes de fonctionnement, de ses conceptions, de ses modes de pensées. Au-delà du simple déplacement qui se faisait autrefois à pied, à cheval, en bateau, le train signifie le voyage.... le voyage rapide.
Il parcourt de grandes distances, en ce sens il marque les passages d'un niveau de conscience à un autre. Avec l'apparition du train, les individus ont changé de plan d'action et ont élargi la notion de groupe social.

Mémoires de trains   

 

Le train en songe est favorable, encore faut-il être assuré d'un voyage sans encombre, confortable, et d'une arrivée agréable.

feuille Un train de voyageurs : - VOYAGEURS - GENS -  S'y installer assure l'élaboration de projets futurs, après une période transitoire plus ou moins pénible et pleine d'incertitudes. Le changement est malgré tout positif, car tout train roule sur des rails.

feuille Le voyage se fait sans aucun arrêt : - VOYAGE - La réussite est plus certaine que si le voyage est ponctué d'arrêts. Confirmation de la fin des épreuves et succès couronnant les efforts. Chaque arrêt représente une étape, donc un retard, une contrariété, un obstacle par rapport aux délais que l'on s'est fixé. On doit faire preuve de patience avant d'atteindre sa pleine réalisation.

feuille Un train de marchandises : - MARCHANDISE - Plein, il promet une amélioration financière rapide, mais il faut que ce soit des marchandises, car si des personnes s'y entassent, il rappelle le sort de tous les déportés du monde. Si tel est le cas, il s'agit d'un grand avertissement sur des concours de circonstances dramatiques contre lesquelles on ne peut pas s'opposer.

feuille Un train à bestiaux : - TROUPEAU - Comme précédemment, le train à bestiaux est la promesse de rentrées financières importantes,... plein évidemment. Et comme précédemment encore, s'il est rempli de gens, les épreuves et les chagrins sont au rendez-vous.

feuille Un train très moderne, rapide : Le voir annonce une transformation brutale, bienheureuse ou non selon les autres détails du scénario, qui oblige à saisir des opportunités au vol, même les plus incongrues, ou qui oblige à s'adapter rapidement à des circontances curieuses.
Succès rapides et surprenants, pour ceux qui ont tendance à douter d'eux-mêmes. Tournant fondamental dans son parcours de vie. On perçoit nettement qu'il y a eu un passé et que l'on aborde déjà un futur. Ceci est encore plus vrai quand le train est en marche et que l'on y est installé.

feuille Un train tel qu'il y en a dans les pays du tiers-monde : Si le voyage se passe bien, les succès arrivent mais à une octave très inférieure à ce qui a été écrit précédemment. On n'a guère de choix dans ses prises de décisions, dans l'élaboration des objectifs.
Les trains des pays en voie de développement sont réputés pour être bondés excessivement, par conséquent, vus en songe, ils figurent la contrainte par les circonstances extérieures, par la promiscuité avec des personnes dont on a sous-estimé la capacité de nuisance. C'est l'aspect pénible du présage. Il révèle également sa propension à la dévalorisation de soi, à minimiser ses talents, et dans d'autres cas, il met en lumière le vide de sa propre existence. A suivre !

feuille Un train en marche : On traverse une phase de vie jalonnée par différents changements qui respectent toutefois son rythme personnel. On s'adapte aisément aux nouvelles données, mais la réussite est moins éclatante qu'avec un train à grande vitesse. Présage positif, car le train qui roule permet de préparer des nouvelles structures, un nouveau cadre pour sa prochaine étape de vie. Réussite et satisfactions.

feuille Un train qui arrive : - QUAI - On vient de franchir un cap important avec la clôture un chapitre douloureux ou simplement pénible de sa vie. Période de soulagement avec en prime quelques événements intéressants relançant ses activités ou sa bonne humeur. Période d'enthousiasme, désir de conquête.

feuille Un train prêt au départ : - QUAI - On est en train d'accepter l'idée qu'il faut quitter une situation pour une autre aventure. Ce n'est pas à franchement parler une aventure, mais l'angoisse personnelle fait voir cette réorientation sous cet angle. Les doutes sont d'autant plus accentués que rien ne vient confirmer si ses choix sont les bons ou non. Un train prêt à partir dit qu'il est impossible de rester confiné dans sa routine,  son ordinaire. Avec ce scénario, tous les possibles sont à portée de main, toutes les éventualités sont potentiellement réalisables.
Les autres détails donnent le complément d'informations pour soutenir et encourager dans cette phase transitoire. Lire "Monter dans le TRAIN" ci-dessous.

feuille Un train vide ou à l'arrêt : ARRÊT - Les améliorations, les changements que l'on espère ne viennent pas. Période de solitude et de chagrin. Grands retards dans les projets, contrariétés sur une période assez longue. On a la sensation que la vie nous passe sous le nez. Incertitudes et angoisses à propos de son devenir relativement envahissantes. Le train vide est aussi l'expression d'une grande difficulté à s'ancrer réellement dans la vie.

feuille Un train plein : C'est l'inverse de ce qui est écrit précédemment. On entre dans une phase prospère où on peut définir ses désirs, ses objectifs, des projets nouveaux surgissent et réalisent. Arrivée d'événements positifs qui fortifient les choix. Période faste, on a l'occasion de renouveler ses conceptions et son mode de vie en fonction de nouvelles données. Voyage ou déménagement possible.

feuille Un train bondé, trop chargé : - FOULE - L'interprétation se situe entre le "train des pays du tiers-monde" et celle du "train plein". Si l'on s'en tient à celle ci-dessus, la différence est que l'on est moins libre dans ses agissements, dans ses décisions et dans ses choix. On reste tributaire des volontés d'autrui, ou des circonstances, et les changements d'existence, bien que favorables et bénéfiques, sont plus subis que choisis.
Son libre arbitre est réduit à sa plus simple expression. Par exemple, imaginons qu'un déménagement nous soit favorable, il se fait, mais on n'a pas le choix du lieu d'emménagement.

feuille Être dans un wagon comme voyageur : On quitte une situation insatisfaisante pour une meilleure. On n'a rien à craindre, la voie est tracée… juste un peu de patience avant de profiter pleinement du changement. Étape transitoire, assez courte, entre deux phases de vie.
Étudier les conditions du voyage avec les interprétations ci-dessus.

feuille Monter dans le train : Sa situation est insatisfaisante, on vient à peine de le réaliser. On se prépare à employer les grands moyens pour y remédier. On sait qu'il va falloir abandonner quelque chose ou de quelqu'un, qu'on va quitter un contexte de vie pour un autre. On aborde une phase transitoire plus ou moins agréable (ou plus moins pénible), car la seule chose dont on est sûr, c'est la destination. Il y a donc une perte des repères habituels, mais au final, on gagne en confort de vie et en liberté intérieure. Ce ne sera qu'à l'arrivée qu'on est soulagé.

feuille On a des difficultés à monter dans le train, soit à cause d'un excédent de bagages, soit parce que des personnes obstruent le passage : - FOULE - Dans le premier cas, c'est une invitation à "lâcher" tout ce qui alourdit dans la vie éveillée, passé, catégorismes, points de vue figés, attaches et dépendances affectives, fausses obligations, désir de paraître si les bagages contiennent des vêtements luxueux ou des livres, etc.

> Dans le second cas, des gens qui encombrent le passage, cela représente ce que l'on redoute le plus, sa propre disparition dans la masse. L'affluence renvoient à des préoccupations narcissiques, à son profond désir d'être remarqué, d'être "hors du lot". Pour le bouffi d'orgueil, il a à apprendre l'humilité. Pour le timide, il va devoir se battre pour faire respecter ses positions, il va devoir apprendre à rester ferme avec ses premières décitions.

feuille Descendre du train : - DESCENDRE - - QUAI - Risque de refuser des opportunités intéressantes par simple peur du changement, mais pour d'autres, c'est la confirmation d'en avoir fini avec un chapitre de vie.

feuille Louper son train : Un obstacle majeur vient contrarier les plans et les projets. On croyait être au bout de ses efforts, mais une mauvaise surprise arrive. Espoirs déçus, on doit patienter et régler quelques problèmes que l'on préférait occulter.
Louper son train, c'est aussi l'illustration d'opportunités manquées dans le passé, et donc de la faute à ne plus commettre. C'est également une exhortation à passer à l'action sans se poser de question, à se lancer pleinement dans la vie, sans argumenter ou contre-argumenter sur le bien-fondé du premier élan.

feuille Attendre le train : ATTENTE - L'attendre et le prendre est toujours très favorable pour enclencher de nouveaux projets privés ou professionnels. On a le temps de bien construire ses plans. Pour les éternel pressés, l'attente les agace, car il faut également attendre encore un peu dans la vie éveillée. Ce laps de temps est utile pour éviter les coups de tête, les élans enthousiastes sans réflexion.

> Attendre le train sans le prendre demande avec insistance de renouveler son mode de vie et d'aller au-delà de ses peurs et de ses certitudes.

feuille Voir passer un train : Forte suggestion à reconsidérer son mode de vie. Quelques événements pénibles vont bousculer ses certitudes pour que l'on sorte de son "train-train" quotidien.

> Pour certains, c'est déjà l'annonce d'un changement imminent et obligé.

feuille Un train qui déraille : - ACCIDENT - Étudier le pourquoi et le comment du déraillement met sur la piste de la cause d'un échec dans sa vie personnelle. Car il y va bien y avoir échec ! Voir un train dérailler alerte sur l'anéantissement des espoirs et des efforts. Un événement contre lequel la volonté ne peut rien vient désorganiser tout ce que l'on avait construit ou initié. Période extrêmement délicate, périlleuse, ponctuée de souffrances psychologiques, et on prend conscience qu'en soi, et à des occasions bien précises, quelque chose s'exprime à son insu et fait "dérailler".

feuille Un train qui heurte un autre train ou des voitures : - ACCIDENT - C'est l'illustration d'une collision psychique. Des conflits anciens remontent à la surface sans prévenir pour nous malmener émotionnellement et nerveusement. Phase de crise à gérer avec circonspection. Ses craintes intérieures, ses angoisses existentielles, et ses doutes, sur soi et/ou sur l'avenir, se résument dans ce message onirique.
C'est aussi l'illustration d'une force psychique latente que l'on n'a jamais appris à utiliser car elle effraie. On a inconsciemment perçu cette puissance intérieure, mais on la redoute. Après une période assez conflictuelle avec soi-même et avec autrui, on parvient à domestiquer et à canaliser ses énergies. Pour l'heure, on peut s'observer et observer les réactions que l'on souhaite exprimer au grand jour sans aucune retenue, et prendre des notes.

feuille Être ou voir un Autre se faire écraser par un train : - ACCIDENT - ÉCRASER - Là encore, ce sont ses propres angoisses, ses tourments qui se révèlent. On craint l'anéantissement de son être, tout son être. Les conditions de vie actuelles sont certainement assez lourdes, et on se sent inexorablement attirer vers une chute.
Pourtant, on a le temps de se ressaisir, car on a les moyens de dépasser sa peur. Découverte d'un renseignement capital, mais inconsciemment on repousse plus ou moins la perspective de savoir la vérité. Échec possible, ou lourde déception.

feuille Une locomotive seulement : - LOCOMOTIVE - Elle tire à elle seule tous les wagons pour les amener à destination. C'est dire la puissance de cet engin. Elle fait partie des présages très positifs qui signent les améliorations considérables.
Relire les interprétations ci-dessus, car si la locomotive est vide, elle est défavorable avec retards, patience à avoir, attente, espoirs vains pour le futur proche…, si on est à l'intérieur ou si on voit le conducteur, les changements sont très intéressants, positifs et rapides.

> Voir une locomotive dit que l'on retrouve une énergie qui faisait défaut, que l'on gagne en dynamisme avec l'impression d'être le réel acteur de sa vie. Les circonstances extérieures nous soutiennent et une bonne synchronisation d'événements facilite les initiatives. Cependant, on doit rester vigilant, éviter la tentation de plans mégalomaniaques et rejeter toutes formes d'idées de grandeur.

feuille Une locomotive à vapeur : - VAPEUR - FUMÉE - Elle conserve son charme dans le cœur de toute personne qui a connu cette époque. Les conducteurs profitaient de l'air libre, car elle n'était pas complètement fermée contrairement aux locomotives actuelles.

> Quand une fumée blanche en sort, ses conditions d'existence se transforment très favorablement. On retrouve une sérénité, le calme après la tempête en somme. Des événements nous éloignent naturellement des perturbations, à moins que ce ne soit l'entourage qui revienne à de meilleurs sentiments.
> Quand la fumée est noire, elle avertit d'un grand danger, c'est une menace de graves difficultés. Bouleversements, inattendus préjudiciables.
> Quand aucune fumée n'en sort, que la locomotive ne marche pas, le présage n'est ni bon ni mauvais, simplement on reçoit des nouvelles ou des informations qui demandent de reconsidérer deux-trois choses de fond dans son mode de vie.

feuille Conduire la locomotive : - CONDUIRE - Bravo ! Réussite assurée, on est le pilote de sa propre vie. On organise, on décide, on innove. Les résultats sont généralement heureux et surprenants. On entraîne avec soi et involontairement des personnes enthousiastes. Amélioration des conditions de vie, grande latitude d'action, liberté !

> Quand on sait que la locomotive représente symboliquement la part consciente de soi, qui tracte l'ensemble de nos mécaniques psychiques, pour le meilleur et pour le pire, être le conducteur de la loco. ne laisse plus aucune excuse quant à la responsabilité de ses agissements quand sont orientés négativement. Mais avant toute chose, c'est l'assurance de ne pas manquer sa voie, la certitude de sa réalisation personnelle. C'est en exploitant son potentiel d'affirmation de soi que l'on va ouvrir les portes dont on a besoin.

feuille Wagon-lit, Wagon restaurant, les wagons : - WAGON -

feuille Être dans un train sans billet : - BILLET - Attention, on peut-être tendance à penser que tout nous est dû. Les tricheries, les petites duperies sont démasquées assez rapidement et on va avoir des comptes à rendre. On prend des risques injustifiés, et l'image impeccable que l'on veut présenter aux autres est en passe d'être lamentablement et inutilement ternie. Invitation à faire preuve de plus de réalisme et de moins de complaisance envers soi-même.

feuille Ne pas trouver de place dans le train : Est-on sûr d'avoir fait le bon choix, d'avoir pris la bonne voie, le bon engagement ? Il est peut-être encore temps de revenir en arrière sur une décision qui peut être fatale à moyen terme. C'est aussi l'indication que l'on ne fréquente ni le bon monde, ni les bonnes personnes. Que chacun revienne sur les raisons qui l'ont poussé dans ce train, en clair sur les raisons qui le poussent à contracter un engagement.

feuille Être contrôlé dans un train : - CONTRÔLEUR - ... ou demander un renseignement au contrôleur, reste un présage favorable. C'est le personnage qui accompagne les voyageurs à destination. Il veille au confort, à la sécurité, bien avant le simple contrôle du billet. Pour celui qui et pris en flagrant délit de fraude, lire le paragraphe ci-dessus. Ici, parce qu'il guide le voyageur, le contrôleur fait office de conseiller, et le voyage représente sa recherche, sa quête. A chacun d'en tirer les conclusions qui s'imposent.

feuille Parler ou être en contact avec le chef de gare : - CHEF DE GARE - Que dit-il ? Quelle est son attitude, sa physionomie ? Le chef de gare est celui qui donne le signal du départ, c'est la tête pensante, c'est pourquoi ses conseils, ses propos, sont précieux. Un nouvel élan, de nouvelles actions vont favoriser un meilleur ancrage dans la vie.

gland

GARE   WAGON   RAILS   QUAI   LOCOMOTIVE
DÉPART     VOYAGEURS