Rêve : SOMMEIL

Préambule

 

Qu'entend-on par sommeil ? Se voir dormir en songe ou penser à la qualité de son sommeil réel ?
D'après ce que j'ai recueilli dans les recherches des internautes, il apparaît une légère confusion entre sommeil et l'état de rêve. Dans le cas de "gémir dans son sommeil", je peux comprendre un vrai gémissement pendant que l'intéressé dort ou qu'il est entendu, lui ou un Autre, en rêve. Ci-dessous, les requêtes les plus courantes ->

DORMIR  RÊVE  RÉVEILLER  ENDORMIR  REPOS  FATIGUE

Interprétations

sommeil Antonio Berni feuille Gémir ou pleurer dans son sommeil : - GÉMIR - PLAINTE - PLEURS -

feuille Ne pas pouvoir respirer dans son sommeil : - RESPIRER - ASPHYXIER -

feuille Être étranglé dans son sommeil : - ÉTRANGLER - ÉTOUFFEMENT -

©Antonio Berni - 1905-1981

feuille Cracher dans son sommeil : - CRACHER - GLAIRE -

feuille Avoir un orgasme dans son sommeil : - ORGASME -

feuille Entendre une voix inconnue dans son sommeil : - VOIX - ENTENDRE - CHANT - BERCEUSE -

feuille S'évanouir dans son sommeil : - ÉVANOUISSEMENT -

feuille Où dort-on ? : Le lieu, les circonstances, le moment du sommeil précisent l'interprétations -> LIT - DORTOIR - CHAISE - DIVAN - HERBE - PARC - TRAIN - BERCEUSE -

feuille Troubles du sommeil : Comment les vaincre ?

sommeil trouble Quand on connaît l'origine des troubles de son sommeil, et on entend par trouble toute interruption qui nuit à la qualité de la récupération, on peut parfois intervenir pour améliorer ses conditions de sommeil. On a à vérifier avec un médecin si l'on n'est pas sujet à l'apnée du sommeil - ce qui empêche de respirer -, si son contexte de vie professionnel ou privé est anxiogène ou pas.
> Se reporter aux différentes causes possibles pour en savoir plus -> FAIM - RONFLEMENT - ANGOISSE - BRUIT - VACARME - CAUCHEMAR RÉCURRENT -

La qualité de nos nuits sont représentatives de la qualité de nos jours, c'est pourquoi les Anciens conseillaient de préparer sa nuit et de se mettre en condition de bien dormir. Facile à dire, encore faut-il que l'environnement s'y prête ! Car, un mauvais environnement entraîne de "mauvaises" nuits, donc un sommeil "mauvaises" aussi, agité, perturbé, entrecoupé, avec de "mauvais" rêves.

©C.F. Payne

Tout ceci joue sur le comportement dans la vie éveillée, qui devient de plus en plus inadéquat et qui va créer des événements en résonance. En toute logique, les évènements qui suivent sont pénibles à vivre et eux-mêmes engendrent des tensions intérieures qui rejaillissennt la nuit et au cours de l'activité onirique. La boucle est bouclée !
On ne retrouve la sérénité qu'en réalisant qu'il faut agir.... sur l'extérieur quand c'est possible, sur soi-même pour récupérer physiquement d'abord et pour récupérer le discernement et la capacité de décision.
Les techniques d'Hyperventilation sont très précieuses pour remettre de l'ordre dans son champ d'expériences (sa vie). On sait rapidement ce qu'il mettre en place pour se défaire de ce qui est paralysant pour soi, se défaire des entraves passées ou actuelles. "Le principe de l'hyperventilation, qui a d'abord le mérite de réapprendre à RESPIRER amplement, librement et de faire vivre le corps, permet à l'individu qui est entré dans le processus, de basculer dans ce que l'on appelle un état modifié de conscience.
C'est l'état qui est modifié, pas la conscience. Autrement dit, c'est bien le fond de sa nature qui s'exprime, son être intérieur qui se révèle à soi.... -> APPRENDRE à RESPIRER -

gland

DORMIR  RÊVE  RÉVEILLER  ENDORMIR  REPOS  FATIGUE