Rêve : ÉLÉMENTS

Préambule

La Terre est composée de 4 éléments majeurs: FEU  TERRE  AIR  EAU -
En les étudiant, on parle de logique dans la structure élémentale, chacun étant une combinaison de froid + sec ou de froid + humide ou chaud + sec ou chaud + humide. Ce sont eux, les 4 éléments naturels primordiaux, qui font que nous avons chaud ou froid, que respirons, communiquons, bref que nous vivons.
elements

On constate l’importance des éléments dans la vie organique de l'homme, uniquement lorsqu'un déséquilibre se déclare soit par manque ou soit par excès de l’un d’entre eux. Une sécheresse autrement dit un excès de chaleur associé à un manque d'eau entraîne pénurie et famine, et ce n'est qu'un exemple.

L'invention de la nature
Les quatre éléments à la Renaissance ou le peintre premier savant

Interprétations

elements 4 feuille Les 4 Éléments régissent la cohérence de la vie terrestre (végétale, animale, humaine) à celle de l'univers. Ils se retrouvent également dans le CORPS de l'Homme:

> Le Feu est apparenté à la fonction sexuelle et à l'activité cardiaque,
> La Terre est associé au squelette,
> L'Air se retrouve dans nos poumons,
> L'Eau occupe 80% de notre organisme.

Les quatre éléments
Symboles et modernité de l'eau, l'air, la terre et le feu

A partir de ces associations, des types psychologiques ont été établis par.... des Astrologues dès l'antiquité, ce que Jung a repris magistralement. Pour caricaturer puisque notre propos n'est pas de développer cet aspect du sujet, il est dit que:

> un Individu matérialiste est de Terre,
> un cérébral, d'Air,
> un intuitif-passif, d'Eau,
> un instinctif/actif est de Feu.

feuilleDans les rêves comme dans les états modifiés de conscience obtenus par les Hyperventilations , le corps réagit assez rapidement: montée de chaleur ou sensation de froid très intense venant de l'intérieur du corps. Des tensions musculaires peuvent se déclarer avec des sensations d'étouffement en rêve contrairement aux H.V. où le pratiquant n'arrête pas de respire.
A chaque manifestation de ce type correspond une problématique, ponctuelle ou non, qui est propre à chacun. Ceci est pour les manifestations physiques. elements Dmitry Maximov
On peut retrouver les 4 éléments plus ou moins symboliquement dans les scénarios: par exemple, se sentir descendre dans la terre. En H.V., on décrit sur le champ ce que l'on voit, bestioles, racines, ce que l'on sent, odeur, fraîcheur...
L'autre exemple, toujours en analogie avec la Terre, est la traversée du labyrinthe ou du tunnel, la vision du caveau, d'un puits,... il y en a bien d'autres.

Chaque élément, comme tout ce qui existe sur notre planète terre, contient sa part positive et sa part négative. Si le feu est nécessaire pour chauffer, il est évident que l'on se passe volontiers des incendies ravageurs. Si nager est agréable et rafraîchissant, un débordement d'eau est catastrophique. C'est pourquoi les éléments sont à étudier avec circonspection.

> A retenir: Tout excès d'un des éléments vu ou senti, par exemple être gelé, souligne un manque dans la vie éveillée, souvent affectif mais pas seulement. C'est la loi de compensation.

©Dmitry Maximov

En H.V., on travaille à rééquilibrer les éléments qui sont une énergie comme une autre, en tenant compte de ce que le pratiquant a besoin: plus de Feu ou plus d'Air ?  Ici, équilibrer, réajuster, ne sont pas synonymes de répartition égale des 4 éléments. Équilibrer, c'est combler le manque ou ôter ce qui est en trop au regard de ses propres besoins pour accéder à une symbiose en soi, et par voie de conséquence avec son environnement.
gland

 

Quelques données symboliques:

FEU

element feu Le Feu est mâle, positif, vertical. Il active, il produit, il crée, il dynamise. Le premier contact de l'Homme avec le Feu a été avec le Soleil, la foudre, les volcans.
Lorsque notre ancêtre eut assimilé que le frottement était nécessaire pour reproduire ce feu, son quotidien s'en est considérablement modifié, ne serait-ce que pour se protéger des dangers extérieurs. Le Feu a permis la réunion des hommes autour de lui, il est donc à l'origine d'un centre, d'un pôle organisationnel, premiers balbutiements du foyer contemporain.

©James Nasmyth - ingénieur - 1808-1890

Sa découverte fut une étape majeure dans l'évolution de l'humanité. Symboliquement, il est transformateur, salvateur, conquête, centralisation.

Mots-Clés: volonté, énergie, entrain, création, enthousiasme, activité, domination, autorité, puissance, lutte, initiative, fierté, générosité (royal), ambition, confiance en soi, passion, spontanéité, protection, franchise, optimisme, extériorisation....
Et aussi, destruction, violence, autoritarisme, imprévoyance (flambeur), révolte, hyperactivité, vanité, agressivité, dictature, colère, égocentrisme, individualisme, ...

TERRE

terre element La Terre est féminine, négative, horizontale. Elle est silence, car elle attend. Elle attend quoi ?... d'être ensemencée. Gaïa, la déesse Terre, a été ensemencée par Ouranos (le Ciel) engendrant ainsi les Titans. Elle devient, par là, l'origine de toutes les ressources naturelles et nutritives. La Terre est l'immense réservoir de toutes les richesses naturelles, et elle a le pouvoir de transformer ce que l'on y introduit.

©Peuple des homme-fleurs, les Mentawai

Elle-même transformable, et utilisable, c'est avec la terre que l'homme s'est bâti un refuge. Symboliquement, la Terre est richesse, putréfaction, création, construction.

Mots-Clés: temps, persévérance, assises, stabilité, mémoire (fossiles), mesure, attachement, stabilité, fertilité, fécondité, réalisme, endurance, concret, réalisation, pragmatisme, fidélité, prévoyance, sécurité, intériorisation…
Et aussi, entêtement, obstination bornée, rancune, rigidité, distance, inflexibilité, mesquinerie, pessimisme, introversion, bestialité, vulgarité, insatisfaction...

air element  AIR

L'Air a une fonction masculine, positive, active. L'Air est vertical comme le Feu. L'Air est invisible et seul le souffle du vent nous rappelle qu'il est le lien entre la Terre et le Ciel. Il unit les Etres et les choses, il transporte les sons. Il est en rapport la conciliation, la communication, l'union, l'intermédiaire. Dans le règne végétal, cet élément assure la croissance, l'épanouissement par oxygénation, c'est pourquoi cet élément est en analogie avec la tête, plus exactement le cerveau, le mental. L'âme-esprit s'élève, elle aussi dans les airs. Symboliquement, l'Air est adaptabilité, mobilité, subtilité, communicabilité.


©Agnes Boulloche

Mots-Clés: légèreté, rapidité, intuition, liberté, assimilation, renouvellement, adaptabilité, liaison, souplesse, communication, spontanéité, diplomatie, finesse, adresse, nvention, humanisme, sociabilité, sympathie, altruisme,...
Et aussi, frivolité, mensonge, jeu, ruse, inconscience, inconsistance, nervosité, superficialité, malhonnêteté, exubérance, caprices, désinvolture, bavardage, utopie,....

EAU

element L'Eau est par nature féminine, négative, passive. Elle représente l'horizontalité comme la Terre. C'est le monde de l'indifférencié voilant la réalité des choses, brouillant les images, "déformant" les formes. Pourtant, l'Eau est essentielle à la vie, elle assouvit la soif. Non structurée l'Eau englobe tout, pénètre les corps, contourne les obstacles ou les épouse. Sa fonction est de régénérer (bains, thermes), de purifier (baptême), ou de noyer (naufrage).

Derviche née de l'écume

C'est le trait d'union entre les continents (océans), elle est donc synonyme d'ouverture sur d'autres horizons, d'autre vie.
Symboliquement, l'Eau est régénération, illusion, rêve, intuition.

Mots-Clés: intuition, mémoire, réceptivité, imagination, sensibilité, passivité, calme, tact, métamorphose, créativité, pacifisme, bonté, maternalisme, apaisement, don de soi, intelligence du cœur, rêverie, générosité, ...
Et aussi, indétermination, paresse, inertie, nonchalance, timidité, immaturité, sensiblerie, dissolution, caprice, abandon, luxure, alcoolisme, fuite de la réalité, ...

gland