Rêve : BRAS

Préambule

Si le pouvoir est la correspondance symbolique de la main, le bras, qui la devance, est plutôt rattaché au domaine émotionnel et affectif. C'est avec les bras que l'on enlace que l'on em-brasse. bras

Mais ce sont eux aussi qui supportent, qui soutiennent, ils deviennent aussi symbole de pouvoir dans un sens un peu différent. La main est la capacité de pouvoir faire, le pouvoir créatif, la faculté de matérialiser un projet, alors que le bras est le pouvoir d'endurance, le pouvoir e la force.

gland
Réfléchir aux expressions "j'en ai eu les bras cassés" pour dire abattu, découragé, "porter à bout de bras" pour l'effort d'avoir soutenu quelqu'un, "les bras m'en sont tombés" pour la surprise suite à une déception, "ça m'est resté sur les bras" pour une charge qui ne nous était pas nécessairement destinée, "ça coûte un bras" pour dire l'énormité d'un prix, "bras dessus, bras dessous" pour la complicité, la joie, la légèreté.

Thiên Thủ Quan Âm

MAIN

Interprétations

bras-muhammad alifeuille Voir ses, ou son, bras : On va devoir fournir beaucoup d'efforts pour parvenir à ses fins. Il est dans son intérêt de dissocier l'affectif de ses projets. La neutralité et la fermeté dans ses relations prévalent à l'implication émotionnelle.

feuille Ne voir qu'un seul bras ou un amputé : - ESTROPIÉ - MANCHOT -

Muhammad Ali

feuille Un bras de taille anormale ou difforme : Les entreprises vont s'avèrer extrêmement lourdes à mener jusqu'au bout. Beaucoup d'obstacles paralysent ses élans et les actions restent vaines et stériles.

feuille Avoir quelque chose dans les bras- PORTER -  De quoi s'agit-il ? Un colis, un enfant, des affaires à soi ? Le poids que l'on porte donne des informations précieuses pour l'interprétation.

> Un objet trop lourd dit que l'on se charge du fardeau des autres ou d'inutilités encombrantes. Déceptions à venir.

feuille Enlacer un Autre dans ses bras : Quand c'est un enfant, c'est tant mieux, de grandes satisfactions affectives arrivent.
> Pour quelques-uns, c'est parfois le signe avant-coureur d'une relation sentimentale.
> Enlacer un adulte - ACCOLADE - On peut avoir à prendre en charge un tiers. Il reste à déterminer si le tiers en question est honnête ou non, et s'il traverse une réelle période désespoir ou s'il manipule.

bras feuille Être pris dans les bras d'un Autre : On reçoit le réconfort espéré, on est soulagé de ses maux. Acte de guérison psychique/physique, on peut commencer à se reconstituer. Le calvaire que l'on a connu s'achève tranquillement.

feuille Soutenir un Autre avec le bras : On prend le risque d'entretenir cet Autre provisoirement. A chacun d'évaluer, si cet Autre n'abuse pas de sa charité naturelle.

feuille Se promener bras-dessus, bras-dessous : Grande complicité avec quelqu'un que l'on ne connaît peut-être pas encore. Rencontre amoureuse, ou amélioration de la relation avec son partenaire actuel. Période agréable faite de petites joies, de plaisirs simples. Gaieté.

©John Falter - 1910-1982

feuille Des bras vigoureux, musclés : Que ce soit les siens ou ceux d'un autre, ils sont le signe d'une récompense de nos efforts. Accroissement des rentrées financières, soutien de la part d'amis sûrs et sincères ou de proches plus intimes.

feuille Des bras poilus : - POILS -
> Quand ce sont ceux d'un homme, on augmente ses richesses, on bénéficie de rentrées inattendues.
> Quand ce sont d'une femme, pauvreté, incident financier.

feuille Des bras levés : Quand ce sont les bras de supporters, de spectateurs qui encouragent, on est déçu en matière de reconnaissance sociale mais celle-ci est suivie d'un changement inattendu qui apporte des satisfactions. On doit continuer à cultiver ses particularités.

> Des bras levés de militaires ou de militants extrémistes (quelque soit la cause) sont signe de menace et alertent sur le danger d'être happé, soi-même, dans un phénomène collectif contre lequel on ne peut pas lutter et qui contrarie ses projets personnels. On est absorbé dans la tourmente avec une impossibilité de s'en dégager. Désaccords profonds entre ce que pensent les autres et ses propres opinions.
> D'une manière générale, le bras levé représente une forme de soumission. On reconnaît, de gré ou de force, l'autorité de celui qui est en face. Un vaincu qui se rend et lève les bras a fait le choix de se soumettre pour éviter le pire, c'est-à-dire la mort. Mais, ici, la soumission est provisoire, on a juste à mettre un peu d'eau dans son vin. Certes, le vainqueur lève aussi le bras, pour confirmer que c'est bien lui qui a gagné la partie. En doute-t-il? Là encore, il faut garder à l'esprit l'aspect provisoire de la victoire, même si on arrive à franchir un obstacle dans la vie éveillée ou si on profite d'un retournement de situation.

feuille Des bras tendus : Très favorable pour le domaine sentimental. Les bras tendus signifient "BIENVENUE", c'est l'accueil chaleureux, la réelle affection qui s'exprime.

> Que ce soit les siens ou ceux d'un Autre, on est sur le point de s'épanouir dans une relation sincère.
> Pour celui qui est déjà engagé dans une relation, un événement extérieur vient renforcer la relation.

feuille Des bras croisés : Fin d'une période heureuse. On peut perdre un proche, rompre avec quelqu'un… Entrée dans une phase de repli, de tristesse.

> Pour celui qui a eu le réflexe, surtout en H.V., d'ouvrir les bras, la période est de courte durée.
> Les bras croisés avantagent le travail d'introspection et on peut en tirer un grand bénéfice à terme.

gland

MAIN