Rêve : BANQUISE

Préambule

La banquise ou le blanc, le froid, la glace à perte de vue. Elle est en rapport avec l'horizontalité et les choses matérielles et terrestres.
Que l'on soit Homme ou Femme, la banquise pose la problématique des sentiments non exprimés, de ses réticences face au monde émotionnel.
Une femme se confronte à une féminité mal vécue ou refusée, à ses insatisfactions répétées dans la vie sensible.
banquise-vagabond-fr

Bateau dans la banquise

Un homme bute sur la distance qu'il constate dans ses relations avec la femme tout en étant attiré naturellement par la femme froide et austère. La banquise montre à la femme son incapacité à laisser s'exprimer librement ses valeurs féminines, quand elle n'opte pas pour un retrait pur et simple de ce qui est vivant en elle derrière une façade froide ou snobe.
Pour l'homme, la banquise évoque son penchant naturel à se soumettre à la femme, à l'idéaliser, tout en étant déçu de ses rencontres.
Pour l'un et l'autre sexe, banquise ou glacier est un signe avant-coureur de soucis relationnels conséquents. Ce passage obligé a le mérite de renforcer son intériorité et de développer une meilleure compréhension des interactions entre les événements, les gens et soi-même.

GELER   FROID   BLANC   NEIGE   PAYSAGE

 

Interprétations

Il est préférable d'être placé directement sur la banquise que la voir seulement.
banquise
feuille S'y trouver prévient d'une confrontation directe avec le noeud du problème. L'avantage est que la fin de sa nuit polaire, dans la vie éveillée, est proche.

feuille La voir prévient d'une détresse à venir accompagnée d'une période de solitude et de rejet.

feuille La banquise : Préfiguration d'une période austère et morne avec un sentiment de solitude assez éprouvant. Retraite plus ou moins consentie. C'est l'occasion de faire un bilan, de récapituler ses réussites et ses échecs. Phase de détresse morale et affective plus ou moins brève, les désillusions ébranlent ses espoirs et sa façon d'appréhender le monde et les gens.

feuille Être sur la banquise : Même signification que précédemment à la nuance près que l'on n'entre pas dans une période d'isolement, on y est déjà. On doit encore s'armer de patience, mais on reprend ses affaires en main avec beaucoup plus d'assurance.

feuille En H.V. un pratiquant se retrouvant sur une banquise ou sur une rivière gelée, ou qui grelotte de froid anormalement avec l'impression d'avoir été placé dans un congélateur a effectivement connu par des épreuves de vie importantes. Il lui reste encore quelques difficultés à régler, mais elles se règlent et sont moins douloureuses que celles annoncées par un songe. Ce qui est mis en lumière dans la séance d'H.V., est qu'il ne vit pas, il végète !
Le propre du froid est de conserver en l'état. Il rend inerte, il resserre, il durcit, il empêche la libre circulation des énergies. La banquise étant de la glace déjà durcie, le message est clair. Dans ce cadre, le pratiquant comprend d'instinct qu'il est temps de réagir, de s'exprimer, de s'affirmer. Ceci se fait, étape par étape, comme lorsque l'on réchauffe quelqu'un qui a été victime d'engelures.

gland

GELER   FROID   BLANC   NEIGE   PAYSAGE