Rêve : TIGE

Préambule

La tige pour la fleur ou la plante est l'égale du tronc pour l'arbre ou du cou pour l'homme. Elle tire sa substance de la terre pour la transmettre à la fleur qui s'épanouit, se nourrit de la sève ainsi donnée. Il est indispensable qu'elle soit solide, droite, saine, et d'une couleur vert soutenu pour que le présage soit favorable.

Dans le cas contraire, elle est dénonce un héritage affectif pauvre par des parents qui n'ont rien transmis.

Dans les H.V., il arrive que les pratiquants suivent le parcours de la sève dans une tige, comme  s'ils passaient eux-mêmes à l'intérieur de la plante. Ils se sentent physiquement à l'intérieur de la tige tout en observant le processus de l'extérieur. C'est amusant et ils en profitent pour réaliser qu'un épanouissement nécessite de l'attention de la base au sommet. Ils en profitent pour se nourrir psychiquement de la fleur.
S'ensuit une grande période pleine d'énergie au cours de laquelle ils replacent des limites et des repères à leur convenance.

tige

Michael Wolgemut - 1486
Détroit Institute of Arts

FLEUR   PLANTE

Interprétations

feuille Une tige bien droite, d'un vert lumineux : On possède tous les atouts pour réussir facilement. On a reçu un patrimoine, sinon matériel au moins éducatif, spirituel, qui propulse sur des sommets.

> Ceux qui ne voient pas la réussite car ils négligent ou méprisent ce qui leur a été transmis ou bien parce qu'ils souffrent d'un manque de confiance en soi, vont avoir l'occasion de se ressaisir et cultiver la foi en leurs talents

feuille Une tige courbée, cassée en deux : Signe de lassitude, de fatigue, de faiblesse. Manque de vitalité. On se sent usé de l'intérieur par les gens ou par les évènements.

feuille Une tige dont la couleur passe du vert au brun : Attention, on s'est beaucoup donné dans un projet, une activité, une espérance, et on risque de le regretter amèrement. Déceptions, amertume, échecs, pertes d'amis, pertes matérielles en perspective avec une baisse très nette de la vitalité. On peut être tenté, par réflexe, de s'accrocher désespérément à une tranche de vie qui est révolue ce qui conduit à une état de fatigue amplifié. Période de dépit.

gland

FLEUR   PLANTE