Rêve : PAROLE

Préambule

"On dit quoi ?" est une expression typiquement ivoirienne qui est l'équivalent de notre "comment ça va ?". Alors, "On dit quoi ?"

A-t-on entendu des voix dans son rêve? Si oui, sont-elles familières ou inconnues? S'est-on entendu tenir des discours?  Quel était le propos? A-t-on parlé en langues étrangères ?… Contrairement au rire qui annonce des larmes pour la vie éveillée et les larmes des rires, toute parole, propos, dit, doit être pris au pied de la lettre ou comme argent comptant, à chacun ses formules.

La parole ou le propos appartient au monde du Verbe, il est nécessairement juste et vrai, contrairement au verbiage tant chéri par les faux intellectuels ou par les sociétés qui ont privilégié le monde du mental, du cérébral, aux autres plans de vie de l'être humain.

La parole est divine,  le verbe est créateur !

gland
Et s'il est recommandé de surveiller ses propos, c'est dans la vie éveillée seulement, car en songe, on peut se défouler sans risque de nuire à soi-même ou à autrui. Tout ce que l'on a l'habitude de contenir à l'état d'éveil en raison des règles de civilités apprises dans l'enfance ou bien parce qu'on ne maîtrise pas l'art de la joute verbale, peut se déverser allègrement au cours d'un rêve. Ceci a pour effet d'inverser les rapports de force que l'on subit au quotidien.
Si c'est un Autre qui parle, ce que l'on entend en mots, en paroles, en phrases, est toujours une source de renseignements pour orienter son parcours de vie à son avantage.

gland

parole-Demosthene-entrainement-parole-Jean-Jules-Antoine-Lecomte-du-Nouy

Démosthène s'entraînant à la parole

VOIX  LANGUE ÉTRANGÈRE   ARTICULER   BARATINEUR  CHUCHOTER  CRIER  BÉGAYER   BAVARDER

Pendant les séances d'H.V., ce sont justement ceux ayant le plus de difficultés avec la prise parole dans la vie éveillée qui rapportent ce qu'ils entendent, ou ce qu'ils voient ou ressentent, dans des discours très construits et précis. Moins cérébrales que les intellectuels ou les universitaires, ils ont acquis une culture autre et qui ne fait pas appel à l'intellect. Ce sont eux qui  s'expriment le mieux dans ce cadre : langage clair, concis, vocabulaire choisi, discours construits, utilisation de paraboles toujours judicieuse,…
Les autres, qui ont reçu une formation spécifique au langage, aux mots, aux formules, qui ont suivi un cursus universitaire en ce sens, oublient, ânonnent, bégaient, ou souffrent momentanément de mutisme. Ceci s'explique par la fracture entretenue par l'éducation entre l'émotionnel et l'intellect. La valorisation de l'intellect à outrance au détriment de l'émotionnel entraîne la négation de celui-ci. C'est en toute logique, que beaucoup perdent pied dès qu'ils abordent leur être intérieur. L'idéal est le maintien d'un juste équilibre entre les 4 plans de vie de l'être humain, qui sont le matériel-sexuel, l'émotionnel-affectif, l'intellectuel-psychique, et le psycho-spirituel.

gland
parler Walton Ford

©Walton Ford

Ma Grande Tante me recommandait de "Tourner 7 fois ma langue dans la bouche avant de parler", son conseil de sagesse suivi immédiatement de "moins on en dit, mieux on se porte !"
La parole est-elle dangereuse? Apparemment ! Surtout lorsque les mots sont lâchés comme des fauves en liberté.
Dans la vie ordinaire, une expression telle que "les mots ont dépassé sa pensée" pour excuser une méchanceté, bête ou grossière, est nul et non avenue. Ce qui est dit est dit ! Dans un autre genre, sans cesse chercher un sens derrière le sens relève, poussé à l'extrême, de la torture psychique et dénonce une fuite de la réalité de la part de l'intéressé, une peur de s'approcher émotionnellement de lui-même et encore plus de l'Autre.
parler haut et fort

©Boris Taslitzky - 1911-2005

Nous venons de voir que tout message parlé  est d'une importance capitale.
Ceci est aussi valable pour un écrit. Les propos entendus ou lus sont des exhortations à la vigilance dans des prises de décisions, car ils contiennent souvent un ou plusieurs éléments qui font office de guides pour l'avenir. Les événements qui suivent le songe sont en résonance avec ce qui a été entendu ou lu.
En dehors du message proprement dit, qui, soit conseille, soit avertit d'un événement majeur, soit indique une voie à suivre, soit encore prévient des conséquences d'un comportement répréhensible, le sien ou celui d'un tiers, le timbre de la voix, l'articulation, la netteté du propos sont des facteurs qui interviennent dans l' interprétation. Il est préférable d'entendre distinctement ce qui est dit, de pouvoir parler sans peine, et, quand il s'agit d'une conversation téléphonique que celle-ci ne soit pas interrompue inopinément, ou, quand il s'agit d'un film ou d'une émission télévisée, que son poste fonctionne normalement, pour tirer parti de ce qui a été dit.

"Ce qui est dit" en songe est le point sur lequel veut attirer l'esprit qui est notre meilleur ami comme chacun le sait.

Interprétations

feuille Plus la voix qui s'est exprimée est claire, audible, forte et assurée, plus on peut être certain de la sincérité de son émetteur. L'éloquence est toujours signe de grandeur, d'honneurs à venir. Pareillement lorsqu'on entend parler correctement une langue étrangère, qu'on la connaisse ou non, on jouit d'une meilleure réputation ou d'une bonne renommée pour celui qui a un métier public.

> Élever la voix traduit la volonté de dominer autrui, disent les Anciens. Se reporter à Voix pour obtenir les interprétations sur toutes les nuances de son.

parole
feuille Des paroles prononcées avec un débit rapide mais intelligible comme peut le faire un rapeur-hip-hopeur : On va améliorer sa capacité d'argumentation et ses justifications sont entendues et approuvées. Signe que l'on gagne dans une affaire.

feuille Quand on n'a pas pu s'exprimer, que l'on a été empêché de parler d'une manière ou d'une autre, que l'on a été interrompu, une chute de ses activités et de son niveau de vie est à prévoir.


©Catherine Alexandre

Ne pas pouvoir parler est la plupart du temps un signe d'appauvrissement. Pas seulement matériel mais intellectuel et spirituel aussi. A méditer ! On perd toujours quelque chose, ses illusions, ses certitudes, ses repères.

feuille Ne pas comprendre ce qui est dit : C'est grave ! On reste étanche aux besoins de ses proches. Signe que l'on a tendance à ne voir les choses que par le petit bout de la lorgnette, qu'on préfère rester figé dans ses certitudes. Un inattendu vient bousculer ses préjugés et ses idées toutes faites.

feuille Articulation aisée ou non : - ARTICULER -

feuille Dans quelle langue ? - LANGUE ÉTRANGÈRE -

gland

VOIX  LANGUE ÉTRANGÈRE   ARTICULER
BARATINEUR  CHUCHOTER  CRIER  BÉGAYER  BAVARDER