Rêve : FOURRURE

Préambule

La fourrure est d'abord une peau de bête, avant d'être un vêtement. Pour une juste interprétation, on distingue la fourrure de la peau de bête. La fourrure d'un animal domestique, par exemple de lapin, s'interprète de manière plus nuancée que la fourrure de l'animal sauvage. Celle d'une bête sauvage dénonce une volonté de domination sur autrui assez prononcée, une forme de possession de la vie sensible, intime, de l'Autre. L'ensemble du scénario précise s'il s'agit de SA volonté de pouvoir ou de celle d'un tiers. fourrure Oris Kustodiyev1878 1927

©Boris Kustodiyev1878-1927

PEAU DE BÊTE   ANIMAL

Interprétations

fourrure feuille Une peau de bête : Elle renvoie à des conflits intérieurs, entre soi et soi, à son animalité, à ses instincts pulsionnels.

> Au positif, elle peut vouloir confirmer que l'on a gagné une partie, et ceci se traduit par la sensation d'être "dépossédé" de sentiments ou de réactions qui ne nous appartenaient pas.

feuille Une peau sur laquelle on se couche : On est en passe d'atteindre un équilibre pour lequel on s'est beaucoup battu. Épanouissement général, vie financière améliorée, vie affective bien maîtrisée et satisfaisante, vie personnelle heureuse.


©Angry Fox       

feuille Qui recouvre un lit : Elle est en relation avec une partie de sa problèmatique sexuelle. Est-on aussi satisfait dans ses relations qu'on le souhaite ? A-t-on constaté un dysfonctionnement quelconque chez soi ou chez l'Autre?…

fourrure cou feuille Une fourrure : Elle veut signifier que ses relations avec les autres sont rarement dépourvues d'intérêts. Quelques difficultés à dissocier sentiment et argent.

> Dans quelques cas et selon les autres éléments du scénario, elle prévient d'une trahison féminine ou d'une vengeance.
> Qu'on nous l'offre, qu'on l'achète, qu'on la porte ou qu'un Autre la porte, la fourrure annonce un accroissement du confort, un surplus de biens matériels, d'une nouvelle aisance dans la vie. Ceci est valable dans le cadre de la vie sociale où l'on profite d'appuis de gens influents. Cependant, quoique la fourrure favorise le statut social et le matériel, elle complique en revanche la vie affective et les relations d'amitié.


©Louis Welden Hawkins - 1849-1910

feuille Se vêtir ou s'enrouler dans une fourrure : Un besoin de protection ? On va la recevoir. Période faste qui permet de se reposer sur ses lauriers. Satisfactions, joies, confort augmenté.

feuille Une fourrure en mauvais état : Déclin de toutes ses affaires, on entre dans une traversée du désert sévère. On peut se sentir meurtri dans son amour-propre, blessé dans son orgueil.

feuille Porter une fourrure : Quand elle protège de l'hiver ou des affres du temps, elle protége, pour la vie éveillée, de la pénurie. C'est pourquoi :

> Celui qui connaît une période de vaches maigres est assuré d'un revirement de situation favorable. Et celui qui est déjà installé dans une forme d'aisance est conforté dans sa situation.
> Portée en été, le présage est évidemment défavorable. Elle augure une période faite d'inquiétudes, de mille et une contrariétés, assez longue.

gland

PEAU DE BÊTE   ANIMAL