Rêve : TUER

Préambule

Tuer n'est pas toujours criminel. On peut tuer par mégarde des papillons de nuit qui se jettent sur le pare-brise de sa voiture, tuer un escargot en marchant dessus. Mais généralement, en temps de guerre ou de paix, tuer reste grave. Que l'homme tue par vengeance, par haine ou par amour ou par simple envie de tuer, il s'octroie le droit et le pouvoir d'ôter la vie à quelqu'un et c'est un des interdits fondamental posé par les premiers hommes.
Ceci concerne la vie éveillée seulement, car quand ce désir s'assouvit dans un rêve, c'est tuer est libérateur de frustrations et de rancœurs pesantes, et à trop les contenir, le risque de dérapage existe.
tuer

©Dean Cornwell - 1892-1960

CRIME   ASSASSINAT

Interprétations

tuer crime feuille  Tuer quelqu'un connu de soi ou inconnu : Tout dépend du contexte dans lequel on évolue dans la vie éveillée. Le présage est négatif pour celui qui est d'un naturel envieux.

> Il est positif pour celui qui nourrit des ressentiments justifiés envers un tiers qui l'a humilié. Alors, il se dégage de la rancœur qui parasite tout développement personnel et l'autonomie affective.

©Zalez - Street Art

Des évènements le confirment dans une direction de vie plus appropriée à ses besoins, et il peut oublier les blessures du passé. Il est en passe de se construire une sécurité dans tous les domaines de vie.

feuille Tuer son père ou sa mère : Présage assez funeste pour les affaires matérielles, même si on a eu à souffrir d'un comportement répréhensible de la part de ses parents.

feuille Se faire tuer : - EXÉCUTION - DÉCAPITATION - ASSASSINAT - ACCIDENT - MOURIR - C'est une partie de soi qui est tuée et, généralement, c'est la partie qui pose problème, la plus dérangeante, la plus contraignante, la plus sclérosée et sclérosante pour soi.
On peut se réjouir de se faire tuer en songe car on est sur le point de profiter d'un rafraîchissement de ses conceptions, un coup de jeunesse en somme. On gagne en envergure d'esprit et la conséquence immédiate de cette mort onirique est que l'on devient plus ouvert aux autres, aux opportunités et aux propositions.

feuille Tuer un animal : C'est l'animalité qui est en soi... ou en l'autre, qu'on annule. On obtient des précisions en lisant les rubriques qui correspondent à l'animal dont il est question.

> Reste qu'en dehors de toute interprétation strictement psychologique, tuer un animal est un présage favorable. Il prévient d'une large victoire sur les ennemis ou les adversaires. Des retournements de situation se font en sa faveur, on va redresser la tête et reprendre les rênes de ses affaires.

gland

CRIME   ASSASSINAT