Rêve : DIABLE

Préambule

"… Diable, Diable, dit-il en se grattant la tête
et en jetant son bonnet de forçat mouillé par la tempête…"
- Les pauvres gens - Victor Hugo.


Diable vient du grec " diabolos ", c'est ce qui divise, ce qui sépare, en opposition à Dieu qui représente l'Unité.
diable

Les scénarios dans lesquels le Diable apparaît ou ceux dans lesquels il y est fait mention sont fréquents, en particulier dans les périodes de métamorphoses de la personnalité, c'est-à-dire pendant les périodes de crises lorsque l'intéressé se sent tiraillé à hue à dia entre deux ou plusieurs choix de vie, entre deux ou plusieurs tendances intérieures.
Le diable est indifféremment vu sous l'apparence humaine ou animale, celle qui s'est ancrée dans l'inconscient collectif après des années de représentations figuratives issues de l'imaginaire insatiable des hommes, loup garou, d'homme aux membres crochus, à la peau poilue, avec cornes ou sans cornes, avec une longue queue, des grognements,…

Contes de l'enfer
et autres batailles démoniaques

DIEU

Interprétations

diable Stephan Kern feuille Que veut dire ce diable qui hante nos nuits ? Pour certains, les scénarios de diable se présentent lors d'un changement de comportement dans sa sexualité. Cela peut être simplement les données qui changent, par exemple avoir une relation avec quelqu'un qui est beaucoup plus jeune que soi ou de même sexe alors que ce n'était pas envisageable auparavant. Ces scénarios surviennent également aux moments de découverte de soi avec un partenaire,…
Le diable invite à faire un choix, il tente, il entraîne au-delà de ses principes, au-delà de que l'on a érigé en valeurs, il invite à dépasser ses tabous.
Dans ce cas, c'est sa culpabilité qui se déclare dans ce songe "diabolique", simplement sa culpabilité. On a à tout un travail d'exploration intérieure à faire avant de rejeter en bloc la "tentation" du diable. Elle est intéressante car elle offre l'opportunité de fouiller sa part d'ombre, positivement, pour en ressortir la part la plus lumineuse.
Et si son épanouissement tient au fait de consentir une relation avec un partenaire plus jeune que soi, plus vieux, de même sexe,… pourquoi se l'interdire ? Toutefois, attention, d'autres détails sont à prendre en considération pour savoir avec certitude si l'encouragement est bénéfique ou non. Il faut encore un peu de temps et sûrement encore quelques cauchemars de diable pour être au clair avec soi. Ensuite seulement, on retrouve l'unité, son unité, son Dieu.

Stephan Kern - 1860–1915

feuille Pour celui qui n'est pas dans une remise en question de sa sexualité, le diable apparu est une mise en garde sur des déséquilibres psychologiques que l'on sous-estime. Il doit se pencher très sérieusement sur son mode d'existence actuel, ses conditions de vie, ses certitudes, ses fréquentations, les évènements de son quotidien, inspecter avec minutie tout ce qui fait son ordinaire et ce qui a forgé son passé. Il peut avoir l'impression d'être possédé par des forces contraires, par des volontés extérieures plus puissantes que la sienne, avoir la sensation de nager en pleine confusion, ou qu'ON le fasse nager dans la confusion. ON, ce sont les gens, les évènements.
Poussé dans ses derniers retranchements, il va se découvrir à terme un nouveau visage, une nouvelle fermeté, un nouveau comportement possible, indispensables pour être plus libre et agir à sa guise.

feuille Dans les deux cas et si les songes de Diable sont récurrents, il est certain qu'après une période de troubles majeurs et éprouvants pendant lesquels on s'est senti "divisé" sous la pression des évènements extérieurs voire arraché à ses habitudes, on accède aux bienfaits de l'Unité, de l'équilibre.
Le travail de métamorphose intérieure, et par voie de conséquence extérieure, va sembler long, mais il est spectaculaire et bénéfique.

gland

DIEU