Rêve : BÛCHER

Préambule

Destiné aux sorciers ou sorcières, ou, pour utiliser un langage plus contemporain, aux "mauvais-pensants", le bûcher avait pour vocation de faire expier les fautes, rarement commises par le condamné.
Il reflétait surtout les peurs individuelles des juges, ou d'une partie de la société, qui ne supportaient pas un discours différent du leur.
bucher

Le condamné était celui qui avait refusé les compromis, préférant son intégrité, sa vérité, sa bonne foi, et s'opposait sans faillir à l'obscurantisme du moment et la loi du nombre.

Giordano Bruno brûlé par l'Eglise en 1592

BRÛLER   FEU

Interprétations

feuille Se voir brûler sur un bûcher : Grande solitude à venir. Sa franchise, son aplomb, son intégrité, autant de qualités qui exaspèrent ses relations, contribuent à cet isolement subi. Bien que la mise à distance soit douleureuse à vivre, on s'en sort grandi. On gagne en audace, en affirmation de soi.
Les idées sur ce que l'on doit faire, ses opinions sur autrui et sur soi-même s'éclairent naturellement. Lucidité acquise.
L'interprétation reste identique pour une autre personne sur le bûcher.

feuille Construire un bûcher : On devient bourreau ou inquisiteur. Est-ce à dire que l'on se renie soi-même? Mise en évidence de ses propres compromis, à chacun de savoir s'ils sont profitables à terme ou non.

feuille Voir simplement un bûcher avec quelqu'un ou non dessus : Il met en garde sur la haute opinion que l'on a de soi. Ne parle-t-on pas du "bûcher des vanités"? Alerte sérieuse sur de futurs évènements désagréables, il est bon d'en tenir compte.

gland

BRÛLER   FEU