Rêve : TZIGANE

feuille Les Tziganes : Tziganes, manouches, bohémiens,… quel que soit le nom dont les sédentaires les baptisent, est avant tout LIBERTÉ, ÉTRANGER. Et cet étranger-là se mérite ! Il a fallu rassembler tout son courage pour franchir la frontière du monde discipliné, aligné, pensé, ordonnancé, du monde de la liberté. Le tzigane, nomade culturellement, est une invitation au voyage, à la découverte d'autres cultures, de se frotter aux différences.

feuille Leur parler ou les fréquenter : Forte incitation à pousser sa réflexion sur son propre espace de liberté. Il est temps d'oser aller au-delà de ses interdits, qui sont multiples et nombreux, de laisser tomber ses barrières intérieures, faux devoirs, préceptes, interdits…, d'abandonner ses préjugés. Une rencontre inhabituelle va stimuler en ce sens, à chacun de saisir cette opportunité.

feuille Être dans le rôle du ou de la tzigane : C'est dire que l'on a franchi un cap majeur dans son parcours personnel. On a su se libérer d'un joug, d'une oppression. Libération et satisfactions, on en profite pour développer sa créativité.

feuille Des tziganes qui chantent ou dansent : - CHANTER - DANSER - Invitation à déceler les messages cachés dans les actes ordinaires de la vie et à prêter plus d'attention à la valeur choses que l'on a tendance à juger trop rapidement futiles ou sans intérêt.

gland
tzigane

©Nikolaï Yarochenko - 1846-1898

GITAN