Rêve : KIDNAPPER

Préambule

Dans les traditions mythologiques, les histoires où sont relatés des enlèvements ou des kidnapping sont aussi nombreuses que les histoires d'abandon. Et pour cause ! L'enlèvement, puisqu'il a abouti, implique qu'il y a eu un manque… d'attention, de surveillance, une défaillance de la part de ceux censés être les protecteurs.

Aussi, en songe, vivre un kidnapping met en cause le degré d'affection de ses proches, de sa famille, que l'on peut vite supposé nul dans quelques cas. Cas plus grave, le sujet s'imagine et se persuade qu'il est de trop dans sa propre famille, qu'il est un élément gênant. Il est probable qu'un événement de l'enfance, qui reste à identifier, ait créé en lui une angoisse d'abandon telle, une insécurité affective si intense, qu'elles se déclarent de nouveau par l'intermédiaire du scénario.

RANÇON  ENFERMER

Interprétations

kidnapper Evariste-VitalLuminaisfeuille Vivre son propre kidnapping : Relire ci-dessus. On va être pris de court dans une affaire professionnelle ou un dilemme privé. On n'a aucun moyen de justifier sa bonne foi, et on est condamné à patienter jusqu'à ce que des circonstances meilleures jouent en sa faveur. Les moyens utilisés par les adversaires sont très discutables.

feuille Kidnapper un Autre, connu de soi : Signe d'amour. On est en passe de nouer une relation importante. Grandes satisfactions sentimentales.

feuille Kidnapper un enfant : - ENFANT - Difficultés avec les autorités judiciaires ou administratives, quand bien même on est dans son bon droit. Conflits familiaux assez graves. Gros préjudices.

Évariste-Vital Luminais

feuille Kidnapper un inconnu : - INCONNU - On se sent en danger, on est prêt à tout pour y échapper. Hélas, les circonstances n'aident pas et on doit se confronter à une réalité pénible.

gland

RANÇON  ENFERMER