Rêve : ENFERMER

Préambule

L'enfermement est un thème récurrent dans les rêves.
Tout cherchant a le sentiment d'avoir été enfermé, cloîtré, à un moment donné ou à un autre. Ce qui est vrai en partie, puisque tout être humain est limité par une éducation directement reçue de ses parents d'abord, de sa culture ensuite. Éducation qu'il consolide avec ses propres préjugés, ses opinions, son ignorance…
enfermer van gogh

Van Gogh - la ronde des Prisonniers

PRISON  ARRESTATION  ÉVASION  INTERNAT

Interprétations

enfermer lady abdy
feuille Se retrouver enfermé quel que soit le lieu : Contrairement aux apparences, quelques proches cultivent des intentions discutables. Hypocrisie, mensonges, duperies, on est et on a été trompé. Cette amère réalisation a, pour effet immédiat, de freiner les projets ou les initiatives.
C'est aussi le signe que ses croyances sont périmées comme ses principes et sa vision du monde et des gens. Ce que l'on a intégré depuis l'enfance doit être réactualisé rapidement. Quel est le bien-fondé de ses principes de vie? Telle est la question.

feuille Enfermer un adulte : C'est la victoire assurée sur un ou plusieurs détracteurs. On arrive à s'extraire, dans le même temps, de tout un système de vie. Les autres ne peuvent plus avoir de prise sur soi. Développement de l'autonomie, de la confiance.

©Lady Abdy - 1897-1993

Un petit bémol, cependant, car enfermer quelqu'un revient aussi à dire que l'on tente d'enfermer une partie de soi, l'autre n'étant qu'une facette de sa personnalité. Les autres détails du scénario disent si oui ou non, cet enfermement est bénéfique pour son épanouissement personnel.

feuille Enfermer un enfant : - ENFANT - On refuse d'écouter son enfant intérieur, ses besoins, ses plaintes, ses colères, ses demandes affectives. En clair, on refuse de s'occuper de soi, d'où une sérieuse dépression qui peut suivre.
> Quand on a soi-même enfermé l'enfant, c'est plus grave. Cela revient à dire qu'on est son propre ennemi. L'incapacité à écouter les autres, son surplus de préjugés, d'apriori, ses catégorismes, nous rendent détestable. Période de difficultés relationnelles bien sûr, et… matériels.

feuille Enfermer un animal : - ANIMAL - Quelle est la raison qui a poussé à enfermer cet animal ? De quel animal s'agit-il ? Un hamster, un lapin, un bouledogue, un fauve, une perruche ou un reptile...? Symboliquement, les animaux figurent les instincts ou les pulsions, alors question : ses pulsions font-elles peur? oui, non?
Pourquoi les maintenir cloîtrées, cadenassées, alors que l'on peut très facilement, et avec un peu de courage j'en conviens, apprendre à les apprivoiser, c'est-à-dire apprendre à se connaître davantage et reprendre le contrôle de ses états. A méditer !

gland

PRISON  ARRESTATION  ÉVASION  INTERNAT