Rêve : ORGUE

En Songe

feuille L'orgue et l'organiste : - INSTRUMENT DE MUSIQUE - Contrairement au piano qui est un instrument de frappe, l'orgue est un instrument du souffle. Il renvoie à la grandeur du monde, des cieux, à sa grandeur propre. Par son gigantisme, autant en taille qu'en capacité de portée - il s'entend de loin, il envahit l'espace au-delà des murs -, l'orgue est associé aux quêtes d'absolu, à l'illimité. Il appelle à se verticaliser, à se structurer de l'intérieur pour atteindre un Haut céleste. Son danger tient dans le risque d'un engloutissement de Soi dans des aspirations irréalistes sans tenir compte de l'aspect matériel et terrestre de l'existence.

> L'organiste figure la part de Soi qui cherche à communier avec plus grand que ce qui est défini par la condition humaine.
> Être l'organiste, - MUSICIEN - Signe que l'on peut être le modèle pour d'autres en désir de donner une autre dimension à leur existence.

feuille L'orgue de barbarie : Pour contrebalancer la majesté de l'orgue, l'orgue de barbarie. Longtemps décrié parce qu'il suffit de tourner une manivelle pour qu'un son en sorte, il synthétise les aspects péjoratifs attribués aux "petites gens" par l'élite d'une société. Il représente l’instabilité, l’agitation, l'inconstance, parfois la trivialité. Tout dépend dans quel camp on se place, celui des "bourgeois" ou celui des "barbares".
> Pour Celui qui se pense au-dessus des autres, l'orgue de barbarie - puisque "barbare" - représente un danger pour la stabilité de ses certitudes. Période de peurs infondées, de stress inutile, on a à repenser son échelle de valeurs que l'on a plaquée sur l'existence et les gens.
> Pour Celui en période de tourment ou de dépression ou qui manque de plaisir dans sa vie, l'orgue de barbarie redonne une nouvelle dynamique. Il relance l'enthousiasme et l'action.
> Pour Celui qui est de nature instable, l'orgue de barbarie illustre ses conditions de vie et son état d'esprit. Il invite à se recentrer et à canaliser ses réactions.

gland
Significations Rêves orgue barbarie

©Philippe Legendre-Kvater - 1947-...