Rêve : RIVAGE

Préambule

Lorsque nous parlons de rive, nous évoquons la rive d'un fleuve ou d'une rivière. Il va de soi que la rive d'un ruisseau que l'on peut enjamber a une incidence moins forte, et parfois le sens est bénéfigue . rive Edward Hopper

La rive est moins bénéfique que "la berge", car son nom se rapproche de "rivé", "vissé", "verrouillé". La "la berge", elle, se rapproche de "berger". On peut retenir la notion de protection avec la berge tandis que la rive renvoie à ce qui "rivé", verrouillé... ceci simplement à cause de la similitude dans ce que l'on entend. A méditer !

©Edward Hopper

FLEUVE   EAU   MER   PLAGE   BORD

Interprétations

rive georges Seurat feuille Être debout dans le fleuve sans regagner la rive : - DEBOUT - Annonce des même difficultés décrites dans les paragraphes précédents, mais quand on est debout, on conserve pied dans la tourmente même s'il est vrai que la période est longue et ardue. Misère matérielle, affective, morale. Perte du sens de la vie, détresse, exclusion par ses proches. Il est toujours intéressant de savoir ce qui se trouvait sur la berge et qu'est-ce qui a fait qu'on n'a pas  l'atteindre.

©Georges Seurat

feuille Gagner l'autre rive avec une embarcation : - EMBARCATION - Des évènements intéressants viennent nous solliciter pour entamer de nouveaux projets. Possible que l'on doive abandonner quelque chose déjà commencé. L'avenir sourit plus facilement quand on accepte de réviser vos plans. Très bon présage qui assure une tranche de vie à venir heureuse.

feuille Quelqu'un vous appelle de la rive : - APPEL - C'est pour nous avertir d'un mieux-être. Les espoirs sont comblés et on  profite d'un surplus de pouvoir. A chacun de ne pas en abuser!

Hippocrate, qui s'intéressait aux songes de ses malades, affirmait que s'ils rêvaient de nager dans une rivière ou un fleuve et qu'ils regagnaient l'autre rive, ces malades décédaient peu de temps après.

gland

FLEUVE   EAU   MER   PLAGE   BORD