Rêve : RICHESSE

Préambule

"Ah, si j'étais riche, tibadibadabadibada !!!!" chantait Ivan Rebroff.

Tous les onirocritiques s'accordent sur le sujet, la richesse vue en état modifié de conscience, songe ou autre, est de triste augure sauf pour celui qui subit des conditions précaires extrêmes dans la vie éveillée. Se sentir riche en songe annonce paradoxalement et généralement des pertes car s'il est bon d'être riche, il n'est pas bon d'estimer que la richesse nous revient de droit.
richesse

Nous sommes tous plus ou moins soumis à une pression culturelle par rapport à la richesse. Les hommes du monde  entier espèrent l'abondance tout en la dénigrant avec des réflexions comme, "l'argent ne fait pas le bonheur", "untel ne pense qu'à l'argent".... A méditer ! 
Les scénarios oniriques dans lesquels il est question d'argent en abondance, de richesse qui arrive, révèlent la part égoïste de l'être et déclenchent du même coup une culpabilité inconsciente. C'est pourquoi quand la richesse arrive en songe c'est pour mieux nous fuir dans la vie éveillée.
gland
Celui qui a entrepris une démarche de travail personnel a l'occasion de réviser son rapport à l’argent et la relation qu'il fait entre ce métal et le pouvoir qui s’y rattache. De la même façon, il peut réviser ses conceptions limitatives sur l'argent ou sa tendance à faire l'apologie des privations alors qu'il souhaite secrètement le contraire. Or, la richesse, l'aissance est le plan de vie où il est indispensable d'être le plus cohérent avec soi.
Quand on attend que l'argent rentre dans sa vie, et c'est légitime, il faut le dire et clamer haut et fort : "J'aime l'argent et l'argent m'aime". Ceci fait office d'un petit nettoyage mental et les rêves sur ce sujet disparaissent au profit d'une aisance bien concrète dans la vie éveillée.

Getty

ARGENT   PAUVRETÉ   RUINE

Interprétations

riche-comme-picsou feuille Pour celui qui n'est ni riche, ni pauvre, se voir riche anticipe une perte d'emploi, une instabilité matérielle passagère. Il y a perte puis récupération.

feuille Pour celui qui est déjà riche ou même moyennement aisé et qui se voit encore plus riche, ou qui souhaite parvenir à toujours plus, toujours plus, c'est l'indice d'une fuite de la réalité, de sa propension à refuser les limites imposées par la vie ou… par ses compétences. Inconsciemment, il estime que tout lui est dû. Surprises désagréables, déconvenues.

Riche comme Picsou

feuille Celui qui traverse une période de pénurie extrême va retrouver la confiance. Il est sur le point d'être libéré des contraintes matérielles et va, d'instinct, là où règne l'abondance. Les solutions pour se sortir de la précarité se présentent plus ou moins d'elles-mêmes.

feuille Voir les autres plus riches que soi ou se réjouir de la richesse d'autrui, est favorable pour soi. On peut jouir des biens matériels et aussi de la liberté que procure l'argent. Grande période de joie, d'aisance, de confort, autant matériel qu'affectif.

Celui qui a vécu une fois dans sa vie personnelle une phase critique, qui a connu la pauvreté et le dénuement, qu'il est installé dans l'aisance aujourd'hui et qu'il repense à cette période ou à la misère en général,risque de rechuter dans le dénuement, la pauvreté ... Ceci d'après les onirocritiques d'autrefois -> - RUINE -

gland

ARGENT   PAUVRETÉ   RUINE