Rêve : PRISONNIER

Préambule

La prison est inévitablement liée au thème de l'enfermement. Plusieurs situations oniriques sont possibles : y entrer comme visiteur, y être enfermé, en sortir de manière naturelle, s'en évader, y travailler,… prison
<

On peut aussi et tout simplement avoir fait le parallèle en songe de ses conditions d'existence avec celles d'une prison.
Il est préférable de s'y trouver en tant que prisonnier qu'en tant qu'employé, car ce dernier ne profite pas du travail d'intériorité qui s'opère dès qu'il y a un enfermement par contrainte.
Le nom de la prison est instructif pour l'interprétation. A Paris existe la prison de la Santé, elle attire l'attention sur l'état de sa vitalité ou confirme une guérison. La prison de Fresnes, toujours en France, fait allusion à l'arbre du même nom, le Frêne, qui est en relation symbolique avec le temps, l'éternité.
A chacun de juger si sa prison onirique dit qu'il va rester prisonnier d'un contexte extérieur pénible pour longtemps, très longtemps, ou si elle encourage à l'espoir d'une délivrance avec de belles et nombreuses années ensuite.

Chateau d'If sur le blog de bruno des baumettes

ENFERMEMENT   LIBERTÉ  ÉVASION  CACHOT

Interprétations

prisonnier alcatraz 1963 feuille Voir une prison : Forte allusion à une situation d'enfermement que l'on est train de vivre ou que l'on se prépare à vivre. Elle se rapporte à l'enfermement intérieur, au manque de liberté, et à éventuel rapport de domination-soumission avec le conjoint, un tiers, un proche.
> Quand la prison est neuve,  on a tout intérêt à bien réfléchir avant de s'engager dans une nouvelle relation sentimentale ou amicale -> - ENFERMER -

feuille Entrer en tant que visiteur : - VISITE - A qui rend-on visite? A-t-on, dans la vie éveillée, un proche en prison?… L'entrée dans une prison invite à une réflexion sur la liberté et le manque de liberté, la sienne. Les autres détails du songe précisent si cette visite aide à avoir la juste mesure dans ses actions et ses engagements pour éviter un piège aux conséquences irrémédiables ou si elle installe plus amplement dans une liberté que l'on vient de récupérer.

Alcatraz

feuille Travailler dans une prison : - TRAVAIL - MÉTIER - Mis à part que l'on en possède les clés, on est aussi à l'intérieur, enfermé une bonne partie de son temps et en contact avec des personnes qui le sont en permanence. Ce n'est guère favorable pour sa vie personnelle.

> Se voir travailler dans une prison sauf quand il s'agit de son métier réel prévient d'une mise à l'écart, d'une exclusion, d'une traversée du désert professionnelle et/ou prévient d'un asservissement par rapport à un tiers. Se reporter au type d'emploi occupé, un gardien a une interprétation différente que le directeur ou l'infirmier.

feuille Être prisonnier : On l'est, il n'y a rien à dire. Il s'agit de la description de sa situation du moment ou de son vécu en général. Être prisonnier illustre les contraintes qui retiennent, qui paralysent, qui empêchent l'épanouissement personnel. C'est la mise en évidence sur le manque de liberté d'esprit pour faire ses choix de manière objective et pour soi. A chacun d'étudier Qui, dans son entourage, a (ou a eu) intérêt à ce que l'on ne prenne pas son envol. Être prisonnier se veut être une exhortation à prendre plus d'indépendance dans ses actions, ses pensées, ses orientations et à se dégager d'anciens réflexes de victime ou de soumis. Bref! Il est temps de s'affranchir.

> Dans quelques cas, c'est une simple mise en garde sur les intentions d'un tiers qui préfère nous voir à sa merci plutôt qu'autonome.
> A noter qu'un enfermement onirique contient toujours une libération plus ou moins proche, tout dépend de ses prises de conscience et de son acharnement à changer le cours des choses -> - LIBERTÉ - Avec le soutien d'autres éléments, être en prison en tant que prisonnier peut avoir des répercussions très positives et immédiates pour la vie éveillée.

feuille Être libéré, sortir de la prison : - LIBERTÉ - C'est après un long et laborieux travail sur soi, en particulier un travail sur la fermeté et l'affirmation de soi, que l'on peut jouir de la vie pleine et satisfaisante. On a encore à batailler dur avec soi-même d'abord, avec les autres ensuite, pour se dégager de quelques contraintes encore persistantes.

> En revanche la sortie est synonyme d'issue, autrement dit il n'y a aucun doute à ce que des opportunités intéressantes se présentent d'elles-mêmes pour aider au changement dans sa façon de voir la vie et sa façon d'envisager ses rapports avec autrui... surtout avec ceux qui tentent de nous maintenir sous leur coupe.

feuille S'en évader : - ÉVASION - Quel genre d'évasion? Par les Airs - hélico…, par la Terre - tunnel..., par le Feu - incendie...? Quoi qu'il en soit l'évasion est bon signe pour le moyen terme. On est en passe de se détacher, par des moyens plus ou moins radicaux, de tout un contexte de vie, évènements et gens. On commence à renverser les obstacles, retourner ce qui était source de difficultés à son avantage, et reprendre les choses en mains en veillant à ne plus se laisser dominer par autrui.

feuille Une prison détruite, à l'abandon : Confirmation que les ennuis et les épreuves sont derrière soi, et ce, définitivement.

gland

ENFERMEMENT   LIBERTÉ  ÉVASION  CACHOT