Rêve : OBSTACLE

Préambule

Les obstacles que l'on est amené à rencontrer dans la vie éveillée, s'annoncent dans un scénario onirique et dans la plupart des cas, de manière symbolique et en fonction de ses propres expériences de vie. obstacles

Pourquoi ? Notre mental puise directement ses informations dans le creuset de l'inconscient collectif - un patrimoine symbolique commun à tous les hommes, quelle que soit la culture existe - et dans les expériences personnelles qui se sont imprimées au fil du temps. Il en retire une ou plusieurs images, et élabore un scénario qui représente pour soi, et pour soi seulement, une série d'obstacles à franchir.
Comment savoir spontanément si tel ou tel état modifié de conscience avertit d'obstacles imminents ou non ? Les sentiments de malaise au réveil, ou les rêves que l'on a catalogué dans la rubrique "cauchemars" ne constituent pas nécessairement un avertissement sur des temps à venir pénibles, c'est vraiement rarement le cas. Pour preuve, chacun peut se remémorer un rêve qui lui a laissé une agréable sensation au révei et qui s'est avéré une alerte sur une phase de vie difficile. Il contenait évidemment des subtilités symboliques méconnues de soi dont le sens ne pouvait qu'échappé. C'est là qu'est le piège !

Certains "cauchemars" produisent l'effet inverse et sont porteurs de signes avant-coureurs d'évènements très favorables pour la vie éveillée.
gland
Plus compliqué : Qui peut deviner qu'un ami défunt vu en rêve qui vous conduit gentiment dans un couloir plein de portes avec derrière chacune desquelles un homme asiatique, au visage souriant, est un rêve qui prévient d'une catastrophe personnelle, avec un enchaînement de tromperies, d'abus de confiance, jusqu'à la ruine complète? Cet ami ne peut que vous vouloir du bien ?
L'explication est assez simple, on n'échappe pas à l'obstacle, ou aux obstacles, mais la présence de l'ami qui fait office de guide, dans ce cas précis, transmet un courage dont on a besoin pour éviter de subir de plein fouet les épreuves annoncées. Et justement, parce que c'est un ami, défunt de surcroît, on sait qu'une porte de sortie est au bout.Cette interprétation est simplifiée, je dois préciser que ce rêve appartient à un groupe de rêves du même type qu'a eu l'intéressé dans un espace de temps très court.

gland
C'est en s'intéressant au patrimoine collectif des symboles et des projections humaines sur l'environnement, du grain de sable à l'étoile, de la fourmi au dinosaure, que l'on peut acquérir une meilleure acuité et maîtriser la mécanique intuitive de l'homme. Les questions qui viennent immédiatement à l'esprit sont: "Pourquoi l'esprit va-t-il chercher un scénario inaccessible à mon entendement? Pourquoi ai-je besoin du soutien d'une autre personne pour interpréter mes rêves? Pourquoi dois-je apprendre à décoder ces états oniriques? …" En clair, "Pourquoi ne pas avoir un accès direct et simplifié à ces avertissements?"

La première réponse à ces questionnements bien légitimes, est que l'homme ne pourrait pas supporter, dans le sens de "porter sur lui", cette charge psycho-émotionnelle en bloc. Son psychisme ne s'en remettrait pas. Comme pour les sportifs, haltérophiles, footballeurs ou autres, qui s'entraînent et s'échauffent avant une compétition, l'homme moyen a besoin d'être PRÉPARÉ par un entraînement psychique en douceur avant de fournir l'effort intense qui est exigé dans une confrontation bien concrète avec les évènements de la vie éveillée.

La deuxième réponse est (peut-être) parce que l'homme, à la différence des animaux, doit développer d'autres qualités, d'autres facultés, d'autres compétences, que celles qui répondent strictement aux besoins de survie. L'homme est le seul être vivant capable de se créer des valeurs, de les transformer, de les modifier ou les abandonner, selon ses besoins du moment. Il évolue bien au-delà d'une simple adaptation physique à son environnement.
Il a largement prouvé son adaptation psychique en modifiant ses lois, ses modes, ses mentalités au fur et à mesure des mutations naturelles ou historiques. Il semble bien que l'homme soit sur terre pour accroître son potentiel spirituel.

gland

DIFFICULTÉ

Il est presque de son devoir d'apprendre les mystères de l'homme, les siens et ceux des autres, pour une meilleure compréhension des différences apparentes. Apparentes seulement, puisque je viens de dire qu'il existait un patrimoine culturel commun à tous les individus qui font l'humanité.
"Connais-toi toi-même et tu connaîtras les mystères de l'homme et des Dieux", citait ma Grande Tante avec plaisir. Ainsi et pour en revenir à notre sujet, dès que l'on a identifié, dans un songe, tel ou tel élément comme un obstacle à dépasser, à surmonter, on possède les moyens de se préparer au mieux à affronter ses difficultés. Mais pas seulement ! On peut aussi identifier ce qui est à évacuer dans sa façon de voir les choses, ses façons d'aborder la vie ou le monde, ce qui est devenu stérile et qui constitue des freins à son évolution.
Avoir l'habitude d'être trop complaisant avec autrui, par exemple, peut devenir à terme une entrave. C'est pourquoi dans la vie éveillée on va se heurter à des obstacles pour rompre avec cette attitude qui empêche de s'occuper de soi, de ses affaires, cette attitude qui fait vivre dans la dispersion.
En revanche, il va de soi qu'une attitude de retrait sur soi, de manière excessive est une entrave à une forme de spiritualité ou d'évolution du champ de conscience.
Il nous revient d'étudier avec attention quels sont les obstacles à franchir dans tesmps à venir et pourquoi se sont-ils présentés à soi sous cette forme plutôt qu'une autre.

gland
obstacle vivant ©Skate Boarder
L'obstacle, en particulier dans les songes récurrents, peut traduire un empêchement né du passé, né de son histoire, né une induction du milieu familial ou éducatif  et qui interdit tout velléité de changement. Le premier réflexe de l'homme est le découragement face à l'obstacle.
Les réflexions du genre, "On ne peut pas changer le monde", "Ce n'est pas ma faute, c'est héréditaire", "Le temps passe trop vite", "On ne choisit pas sa famille", sont autant d'expressions qui servent d'excuses à sa propre inertie. L'obstacle vu dans un état modifié de conscience et signifié par un mur, une hauteur, un ravin, une personne, etc. met à jour une résistance à annuler un blocage issu d'une éducation limitante ou issu de névroses familiales transmises de génération en génération. Ce sont autant d'interdits édifiés en principes de vie, parfois en valeurs. Dans ce cadre, on peut rester anéanti par un sentiment d'impuissance et se laisser très facilement submerger par l'apathie.
Or, c'est bien en étant plus libre soi-même que l'on peut s'épanouir et que l'on peut à son tour aider les autres.
obstacle Fischer

©Anton Otto Fischer - 1882-1962

Interprétations

obstacle barriere feuille Franchir des obstacles : On rencontre des embûches mais au final, on réussit à les dépasser. Il est intéressant de noter si, au bout du parcours, tout est bien dégagé.
> Plus le parcours paraît laborieux, plus les problèmes auxquels on a à faire face sont sérieux, et… plus, la période d'épreuves va être longue.
> Quand on les franchit allègrement ou qu'ils s'évanouissent au fur et à mesure de son avancée, on est certain de trouver des solutions, petit à petit , et se dégager des ennuis.

©Mikhail Grigorevich Rojter - 1916-1993

feuille Voir des obstacles sans réagir : … ou sans savoir ce que l'on doit faire, a des conséquences assez dramatiques. On va être stoppé dans ses élans. On perd son pouvoir de réaction sur une longue période, on se laisse gérer par les évènements, et on subit plus que l'on n'agit. Il est toujours utile de se pencher sur la raison ou la cause de son incapacité à réagir, car le problème est plus profond qu'on ne le pense.

feuille Ôter des obstacles : On va retrouver rapidement une vie plus normale, avec moins de contraintes et beaucoup moins d'interdits. Les relations avec autrui redeviennent plus fluides.

feuille Placer des obstacles : Que ce soit soi-même ou un Autre qui les pose, c'est le signe d'un esprit querelleur, d'un chercheur de troubles, d'un faiseur d'histoires. Conflits inutiles et grotesques.

gland

DIFFICULTÉ