Rêve : MANGER

Préambule

Il faut distinguer avaler de manger. Le dieu Saturne-Cronos avalait, croyait-il, ses enfants. Le temps avale les heures, l'Ogre avale, lui aussi, tout ce qui lui tombe sous la main et de préférence, les enfants.

ALIMENTS  FAIM  AVALER  REPAS  DÉJEUNER   APPÉTIT  GOÛT

Manger a un sens très différent, manger, c'est se nourrir. "On pense comme on mange" rappellait ma Grande Tante pleine de bon sens. Et, il est vrai qu'il est tout à fait naturel de parler de nourriture spirituelle. Les médecins taoïstes savent que la nourriture quotidienne et le mode alimentaire agit sur le comportement de l'individu et plus encore sur son mode de pensées. manger michael Moore

gland
Le lieu où l'on se restaure en songe a aussi son importance ainsi que les personnes qui s'y trouvent et qui partagent, ou non, son repas :

- CUISINE - SALLE à MANGER - RESTAURANT... -

L'heure peut apporter des indications utiles:

- MATIN - MIDI - SOIR

Le style de repas également

- BARBECUE - PIQUE-NIQUE - BANQUET -


Michael Moore compare les cantines françaises aux américaines

Interprétations

manger feuille Manger dans un contexte agréable, des plats délicieux : On entame une nouvelle phase de vie, plus agréable, plus aisée, plus confortable matériellement et affectivement, que la précédente. Tranquillité, sérénité.

feuille Que mange-t-on ? : - VIANDE - LÉGUME - FRUITS - PAIN - PÂTES - TARTE - GATEAU - GLACE - DESSERT -

Balthus: Le chat de la Mediterranee

feuille Manger de bon appétit : - APPÉTIT - De bon augure ! Des événements favorables et agréables viennent favoriser l'accroissement du confort de vie, améliorer les conditions matérielles. Réussite financière. Ce que l'on entreprend aboutit dans la facilité. Période prospère où tout semble facile à acquérir.

feuille Refuser de manger : - PRIVATION - C'est refuser la réussite, c'est refuser la vie. Oui, on peut avoir peur de réussir, de guérir, d'accéder à une vie plus heureuse. Les autres détails apportent des éléments de réponse sur la cause de son appréhension. Pour l'heure, c'est la tristesse, la désolation, la détresse morale.

feuille Manger salement, se goinfrer : - GOINFRER - BOUFFER - Si c'est soi-même, c'est le signe de sa propre avidité.

> S'il s'agit d'une Autre, attention à soi de ne pas se faire avaler tout cru! Beaucoup de critiques nulles et non avenues de part et d'autres, d'hypocrisie, de médisances.

feuille Avoir envie de manger : Les séances d'Hyperventilation se terminent souvent par une véritable petite fringale. Les pratiquants ont très sérieusement envie de manger et de manger des bonnes choses. C'est la preuve de leur envie de vivre et de vivre bien, et de leur acceptation à transformer leur mode de vie pour accéder à un mieux être, pour accéder à une meilleure qualité dans leurs conditions de vie.

> En songe, avoir envie de manger s'interprète de la même façon, on est enfin prêt à croquer la vie à pleine dents. A chacun de faire sauter les obstacles, les empêchements à cette heureuse perspective.

feuille Manger seul ou manger pauvrement : C'est l'indication d'un mélange de sentiments contradictoires. D'une part, on a l'impression d'être rejeté par autrui, ce qui est plus ou moins juste, et d'autre part, une culpabilité persistante retient et entrave le renouvellement de ses fréquentations. A approfondir avec les autres détails du scénario.

feuille Ne pas trouver à manger alors que l'on ressent la faim : C'est la description de ses conditions de vie actuelles et de sa situation. On reste sur sa faim, on ne trouve aucune satisfaction dans le mode de vie que l'on ressent comme imposé et/ou que l'on a accepté faute de mieux.
D'ici peu, cette frustration onirique va se révéler au grand jour, alors des décisions assez radicales vont être prises pour améliorer son existence. Par exemple, on peut débuter une activité de loisir ou d'études, déménager, rompre avec des personnes envahissantes, déclencher une séparation affective.

feuille Manger quelque chose de sucré puis amer : - AMER - Quelle mauvaise surprise ! Il en est de même pour les semaines à venir. Grosses désillusions en perspective, amertume, chagrin. Peut-être quelques arrières-pensées nuisent à ses intérêts.

feuille Manger quelque chose d'amer qui devient doux ou sucré : C'est l'inverse de ce qui est écrit précédemment, avec en sus une information sur le fond de sa personnalité qui est une bonne, généreuse, loyale et fondamentalement intègre.

feuille Manger quelque chose d'anormal ou de trop gros : Le subconscient se sert de scénarios souvent grotesques lorsqu'il veut alerter le conscient sur une problématique précise. C'est pourquoi, on peut se retrouver en train de manger autre chose que de la nourriture normale, quelque chose qui dégoûte, ou qu'aucun humain ne mange, ou quelque chose de si énorme, que cela n'est pas possible dans la vie éveillée. Cela revient à l'espression "avaler des couleuvres". Il est clair que l'on cherche à nous faire "gober" quelque chose, que l'on tente de nous étouffer, ou de nous faire endosser des responsabilités, des problèmes, qui ne sont pas de notre ressort. A chacun d'être très attentif aux détails du songe pour connaître les fondements de cette mise en garde et quelle est celui qui veut notre perte.

feuille Manger de la chair humaine : - CHAIR - CANNIBALE - Gros risque de dilapider son argent de manière inconsidérée. C'est aussi le signe d'un climat ambiant peu agréable, beaucoup de mesquineries, de trahisons, de tromperies et de spoliations sont dénoncées, ici.

Les Anciens onirocritiques font quelques distinctions en fonction de l'animal dont on mange la chair et d'après eux :

Manger de la vache : - VACHE - Problèmes avec la justice, les pouvoirs administratifs, le juridique en général. On va devoir se justifier de tout.
Manger de la viande de porc : - PORC - ... surtout pour les juifs et les musulmans, mais pour les autres confessions il en est de même en un peu moins fort, manger du porc révèle que l'on est peu regardant sur les méthodes utilisées pour s'enrichir. Dénonce l'argent sale ou acquis de manière très discutable.... car "le porc aime se rouler dans la boue".
Manger de la volaille : - VOLAILLE - C'est obtenir un soutien ou des avantages de la part du monde féminin.
Manger ou voir de la viande d'agneau : - AGNEAU - Nouvelles relations très satisfaisantes pour le long terme.
Quand la viande semble grasse, on reçoit un don ou héritage.
De la chair d'oiseaux ou d'oisillons : - OISEAU - Quand ils sont rôtis, on fait de nouvelles acquisitions après beaucoup de travail et d'efforts. Parfois, il y a de tromperie dans l'air. Vigilance à observer.
De la chair de serpent : - SERPENT - Rentrées financières venant d'un ennemi, paraît-il !
La viande d'un fauve : - FAUVE - On obtient les faveurs d'un supérieur ou on tire profit d'une personne ayant du pouvoir.
La viande de bêtes non domestiquées : Nouvelles acquisitions après avoir connu une période très éprouvante matériellement.
La chair de poissons : - POISSON - On stabilise ses revenus et ceux-ci sont suffisants pour ne manquer de rien. Mais, on ne peut prétendre à un accroissement quelconque ou une amélioration de son niveau de vie.
De la chair de tortue : - TORTUE - Les Anciens assurent qu'il s'agit d'un signe de richesse, d'honneurs et de bienfaits matériels.
De la viande d'une origine non identifiée : Généralement, c'est le signe sur un héritage ou une rentrée d'argent que l'on ne pouvait ni espérer ni prévoir. Quand du sang est apparu, elle prévient d'une période troublée par de grands bouleversements.

gland

ALIMENTS  FAIM  AVALER  REPAS   APPÉTIT  GOÛT