Rêve : HÔPITAL

Préambule

L’hôpital comme la clinique sont des lieux de soin, en principe…, car dans les pays dits développés, ils se sont très rapidement transformés en usines, et dans les pays sous-développés, le trafic de médicaments est si grand, que la plupart des malades ne s’y déplacent qu’en dernier recours. L’hôpital dans les deux cas, c’est grave !

OPÉRATION  MÉDECIN  INFIRMIÈRE  MALADIE  BLESSÉ

Interprétations

hopital Verechtchaguinefeuille Être dans un hôpital en tant que malade ou visiteur : Invitation à s'occuper soit de sa santé physique, soit de sa santé financière et matérielle. Quelques soucis s’annoncent, et ce, sur une période relativement longue. On peut avoir la sensation de nager à contre courant. Phase de solitude, gros désappointements.

feuille Être dans un hôpital en tant que soignant : Du secours dans une situation désespérée arrive. Des personnes que l'on ne connaît pas encore ou une institution, association, administration, procurent les conseils utiles pour que l'on s'en sorte. Fin d’une période tragique.

feuille Un hôpital abandonné : Signe d'exclusion. Détresse, dépression, pertes financières graves. Décès possible autour de soi.

©Vassili Verechtchaguine - 1842-1904

feuille Un hôpital en construction : Ennuis qui s’étalent dans le temps sans que l'on ait d’autres choix que d’être spectateur du désastre. On peut être sollicité pour prendre en charge une quelqu'un de son entourage ce qui peut occuper la quasi-totalité de son emploi du temps. Mais on arrive au bout de son combat avec courage.

feuille Un hôpital psychiatrique : - ASILE - - FOLIE - Le voir simplement prévient d'une forme d'exclusion que l'on peut subir.

> En revanche, quand on discute avec des "fous" ou soi-disant fous, on bénéficie de conseils intéressants ou on reçoit de formidables intuitions pour réorganiser sa vie.

gland

OPÉRATION  MÉDECIN  INFIRMIÈRE  MALADIE  BLESSÉ