Rêve : FILLE

Préambule

L'interprétation de la fille - son enfant - en rêve est assez complexe. La première raison est qu'il peut s'agir de sa propre fille quand on est parent dans la vie éveillée ou bien d'une fille "imaginaire" quand on en n'a pas ou encore d'un enfant inconnu ou appartenant à un Autre sans lien avec sa propre fille quand on en a une. La deuxième raison tient aux relations que l'on a avec sa fille dans la vie éveillée. Sont-elles bonnes ou conflictuelles ? Est-elle à un tournant de vie, puberté, adolescence, changement de classe ? La troisième raison est que la fille apparue en songe représente souvent son enfant intérieur, soi-même à l'état d'enfance quand le rêveur est une femme. Ces éléments sont à prendre en considération avec minutie.
Dans tous les cas, quel est son prénom ou surnom, quelles sont activités, musique, sport, lecture, télé et écran à gogo... - et quel genre de sport, quel genre de musique ou d'instrument de musique etc. -, quel âge a-t-elle.... ?
filles-quaesatis

Filles triplées

Toutes ces questions permettent aussi de préciser l'interprétation ou de déclencher un déclic et de faire des liens qui servent la compréhension de sa propre histoire.

ENFANT  ADOLESCENT  JUMELLES  FAMILLE  MÈRE  PÈRE

Interprétations

fille la sienne

Les interprétations ci-dessous sont à compléter avec ->
FILLE - JEUNE FILLE -

feuille Voir sa propre fille : Cela signifie que l'on est son Parent . La fille - ou sa Belle-Fille en cas de famille recomposée - est d'après les Anciens signe d'apaisement, de joies et de satisfactions diverses. On est assuré de bénéficier d'un juste et favorable retour des choses quand on est dans les difficultés.

> Quand la fille de la vie éveillée est agréable, la voir promet des dénouements heureux pour toutes sortes de problèmes. La fille évoque la légèreté après les heures sombres, la joie après les peines.

©Basile de Loose - 1809-1885

> Quand la fille de la vie éveillée pose problème, qu'elle est paresseuse, qu'elle se drogue, qu'elle est colérique ou autre... le présage repose la problématique sur laquelle on bute. Et généralement, il contient - ou les rêves suivants contiennent - la clé pour la résoudre. On est acculé à traverser le conflit, à avoir une réelle confrontation avec sa fille pour pouvoir reprendre une vie normale.

feuille Gifler sa fille ou inversement : - GIFLER - FESSÉe - Dans les deux cas, la gifle, donnée ou venant de lui, marque un début d'une grande période conflictuelle. La gifle donnée est peut-être préférable car elle permet de reposer une forme d'autorité - qui va être contestée, soit - dans la vie éveillée. La gifle reçue, venant de la fille donc, alerte sur un malaise de fond que l'on a sous-estimé. Il peut y avoir également un renversement des pouvoirs, l'enfant devenant la décisionnaire dans la maison. Prudence !

feuille La voir ou l'entendre pleurer : - PLEURS - GÉMIR - Soit il s'agit de sa propre fille et, auquel cas, les pleurs oniriques attirent l'attention sur une de ses douleurs ou sur une peine qu'il n'a pas osé confiée, surtout s'elle est encore en bas âge; soit il s'agit d'une fille onirique et de fait, elle renvoie à sa propre souffrance d'enfant conservée à l'âge adulte. Ce qui a été enfoui est en train de rejaillir au conscient, belle opportunité pour travailler sur Soi.

fille reproche feuille Faire des reproches à sa fille ou inversement : - REPROCHE - QUERELLE - DISPUTE - CONFLIT - PUNIR -
Un peu comme la gifle, les reproches augurent de difficultés et de mésententes pour un temps assez long. Cela étant, ils peuvent soulager et raffermir l'autorité du parent quand ce dernier l'avait complètement perdue.

feuille Accoucher d'une fille : - ACCOUCHER - NAISSANCE - Présage heureux qui confirme la dissipation des soucis pour ceelui ou celle qui en a. les besoins vont être comblés, on profite de dénouements heureux.... sauf quand on est déjà dans l'aisance. Dans ce cas, c'est l'inverse.

feuille Sa fille est enlevée ou kidnappée : - ENLÈVEMENT

©Fritz Sonderland - 1836-1896

KIDNAPPING - Signe de spoliation subie dans l'enfance. La plupart du temps l'enlèvement de sa fille représente la part de soi qui a été flouée quand le rêveur ou la rêveuse était enfant. Qu'a-t-on perdu, que nous a-t-on pris, que doit-on réparer ?

feuille Apprendre quelque chose à sa fille : - LEÇONS - APPRENDRE - C'est la transmission du savoir, c'est léguer un héritage "spirituel", c'est aussi donner de l'affection. En clair, on nourrit son enfant intérieur et, en conséquence, on va recevoir sous peu les richesses promises. Ce qu'on lui apprend, - faire un gâteau, de la broderie, de la musique etc... - renseigne sur ce le talent que l'on doit développer et utiliser pour soi-même.

feuille Jouer avec sa fille ou se promener avec elle : - JOUER - PROMENADE - PARC - On vient à bout des difficultés, on peut renouer contact avec les satisfactions de la vie.

feuille Embrasser sa fille : - EMBRASSER - A quelle occasion ? C'est elle qui oriente le sens de l'interprétation. Réconciliations possibles.

feuille Protéger sa fille : - PROTÉGER - SAUVER - Cela revient à dire que l'on SE protège aujourd'hui des perturbations extérieures comme on protège son enfant intérieur des tourments de l'existence. La réparation est proche.

gland

ENFANT  ADOLESCENT  JUMELLES  FAMILLE  MÈRE  PÈRE