Rêve : FROID

Préambule

La sensation de froid en H.V. est très fréquente et normale. L'hyperoxygénation du cerveau provoque une détente corporelle totale, donc une décompression des tensions physiques et nerveuses. Le corps s'allégeant devient soit plus froid, soit plus chaud.
C'est lorsque le froid semble inhabituel, par exemple qu'on a la sensation d'être congelé, qu'on grelotte que les mains ou toute autre partie du corps, nez, front, mains, pieds,…sont effectivement glacées, qu'il est associé à une problématique spécifique.
froid

CHAUD  GEL

Généralement, ceux qui expérimentent ce froid intense, en séance d'hyperventilation, sont de vrais amoureux de la vie dans toute sa simplicité, ils recherchent dans les rapports qu'ils entretiennent avec autrui des relations saines, franches, spontanées et naturelles, parce qu'ils sont eux-même ainsi, francs, spontanés, généreux. Hélas, leur environnement l'entend rarement de cette oreille. Ils ont à faire à des manipulateurs, à des personnes incohérentes, égoïstes, et quelle que soit l'énergie qu'ils déploient pour plaire à cet environnement, c'est l'échec !
Cet échec se traduit par la sensation de froid qui révèle les manques, manque d'affection, manque de compréhension, manque de reconnaissance, manque sincérité, manque de tout… Leur idéalisme et leur passion de l'absolu leur ont fait occulter la froideur des autres et c'est pendant la séance qu'ils réalisent qu'on ne leur a transmis que du froid, de la glace.... autrement dit, la mort ! C'est lorsqu'on est mort, que l'on est froid, c'est lorsque l'on veut tuer quelqu'un, qu'on le "refroidit". La vie, au contraire, c'est le chaud, on ne peut guère s'y méprendre.
froid VV Vereshchagin

Vassili V. Vereshchagin - 1842-1904

Interprétations

froid Bernhard Lang
feuille Avoir froid ou être en contact avec quelque chose de froid, ou encore évoluer dans un paysage qui évoque le froid, laisse présager des heures sombres. C'est un signal d'alarme sur de futurs ennuis et sur la réalité de sa situation immédiate. On n'est  pas heureux, on est maintenu dans un état de frustrations. Un vent froid, par exemple, avertit d'un appauvrissement matériel accompagné d'une détresse morale.


B. Lang - 1957

feuille Ressentir le froid alors que l'on est à l'ombre et aller se réchauffer au soleil, marque la fin d'une période triste ou misérable matériellement.

> Pareillement, avoir trop chaud alors que l'on est au soleil et aller se rafraîchir à l'ombre signifie la fin des contraintes, des drames, la sortie d'une période de détresse morale et matérielle.

 

feuille Avec quoi s'est-on protégé du froid ?

- BONNET - CAPUCHE - CAGOULE - ÉCHARPE - GANT - MANTEAU - BOTTE - FOURRURE - CHAUFFAGE - FEU - COUVERTURE - BOUILLOTTE -

gland

CHAUD   GEL