Rêve : ÉTAU

Préambule

Pendant les séances d'H.V., lorsque les conflits intérieurs deviennent trop envahissants ou qu'ils sont difficiles à identifier, la collision mentale est inévitable. Le pratiquant se manifeste par des cris, car il a l'impression que son crâne est dans un étau et que quelqu'un serre, toujours plus fort. C'est assez bref en temps quantitatif, maxi 3 secondes, mais très intense. La sensation de ce cerveau compressé le rend amorphe et le plonge dans la plus grande perplexité, dans un premier temps.
A l'étape suivante, il est en mesure d'exprimer verbalement son conflit et l'aborder sans appréhension, mais d'autres préfèrent éviter le sujet. Peu importe, il ne faut jamais forcer. L'essentiel est de ressentir dans son corps la marque du trauma.
etau Louis XVI

©Joseph Caraud - 1821-1905

Dans d'autres cas, l'étau et son étreinte figurent simplement un secret trop lourd à porter qui encombre les pensées et qui interfère dans les réactions, car les secrets parasitent toujours le comportement naturel.

OUTIL

Interprétations

feuille Voir un étau renvoie au même problème décrit ci-dessus. Il y a conflits en soi. Le courage et la patience sont nécessaires pour les aborder et s'en libérer.
Période délicate à vivre et à venir, mais, et selon la détermination de chacun à oeuvrer pour son épanouissement, on gagne en liberté d'action et de penser.

gland

OUTIL