Rêve : CERVEAU

Préambule

Composé de deux hémisphères, notre cerveau a été reconnu comme le siège de l'intelligence sans équivoque, ou presque , par les Anciens. cerveau

"Cet homme est un cerveau! " lançait ma Grande-Tante admirative.
Si nous rêvons rarement de notre cerveau, c'est-à-dire le voir nettement pendant notre sommeil, nous pouvons, par contre, ressentir très intensément qu'il s'y passe des choses ou rêver de l'intérieur de son crâne sans voir le cerveau lui-même.
En H.V., beaucoup de pratiquants font l'expérience de se sentir enserré par "quelque chose… - un étau, une ficelle, un serpent,…-" ou ont l'impression qu'il y a "une bête", un "truc en plus", qui les gêne et qui ne devrait pas être là. Bien évidemment, après avoir discuté du bien ou du mal-fondé de cette présence s'opère un dégagement de la "chose". L'intéressé se sent libéré, aéré, maître de ses pensées et de ses adhésions.

©BLU - 2010 - Italie

TÊTE

Interprétations

feuille Penser à son cerveau ou le voir présage de difficultés de stress dans un avenir proche. Les tensions que l'on veut contenir ou refouler remontent doucement pour éclater au grand jour.
Quelques journées périlleuses en perspective, surtout avec son entourage, mais quelle libération ! Suite à une H.V., les incidences sont un peu différentes, car le pratiquant réalise pleinement qu'il manque d'oxygène.Dans une même séance, il peut réaliser, vivre, et se libérer de ce qui l'oppresse. Les jours suivants sont en général vécus très sereinement.

gland

TÊTE