Rêve : ARRÊT

Préambule

S'arrêter ou se faire arrêter ? Tous les arrêts en songe sont instructifs. Que l'on marche ou que l'on roule, l'arrêt signe une étape nécessaire dans son parcours de vie, signe un avertissement.
En H.V, le pratiquant se pose, se fixe. Il se sent bien même quand il est dans l'incapacité d'aller plus loin. Il a la sensation qu'on lui dicte de rester sur place et d'apprécier ce moment.
arret Pimenov Yuriy Ivanovich

L'endroit où s'effectue l'arrêt est digne d'intérêt, car il donne une bonne idée de la suite des évènements pour la vie éveillée.
L'arrêt équivaut à un STOP radical par rapport à une habitude de vie et/ou de comportement. En soulignant une saturation, il marque son refus définitif de continuer à vivre selon des données qui appartiennent à d'autres. Cela demande un certain temps, plusieurs mois parfois, avant que le conscient intègre qu'il est possible de vivre selon ses aspirations.
C'est petit à petit que tout se met en place pour la réalisation de ses voeux : les évènements se synchronisent, la capacité à dire NON se développe, les autres, famille comprise, s'éloignent ou au contraire, quand ils sont bien disposés, acceptent de bonne grâce les nouvelles prétentions, les nouvelles exigences.

©Pimenov Yuriy Ivanovich

PAYSAGE   LIEU   STOP   PANNE

Interprétations

arret
feuille Un arrêt brutal : Par exemple freiner sèchement est toujours un sérieux avertissement sur un projet dont on espère la réalisation et qui ne peut voir le jour. On essuie une déception pour constater rapidement qu'on a évité d'être entraîné dans des graves complications.

gland

PAYSAGE   LIEU   STOP   PANNE